Paris Match Belgique

La Nasa à deux doigts de découvrir la vie sur mars

La nasa découvre un cratère, peut-être de la vie sur mars.

Un cratère a été découvert sur la planète rouge. | © Christian Lischka/Unsplash

Technologie

Ou plutôt, « dans » mars.

 

Il y a quelques jours, la Nasa dévoilait une photo de la surface de la planète mars prise en 2011 par l’instrument HiRISE à bord du robot Mars Reconnaissance Orbiter qui tourne actuellement autour de la planète rouge. Sur cette image des pentes poussiéreuses du volcan Pavonis Mons, on y voit un trou qui a attiré l’attention des scientifiques. Ce n’est pas tant le cratère qui occupe l’esprit de la Nasa que le trou qui se trouve en son centre et qui mène sous la surface de Mars. Et si les scientifiques étaient sur le point de découvrir la vie sur mars ? Ou plus précisément, « sous » mars ?

Cratère sur mars. Trou sous la surface de la planète.
La photo publiée sur le site de la Nasa. ©

D’après les analyses de l’Agence spatiale, le trou mènerait à une caverne d’une vingtaine de mètres de profondeur. Elle n’a toutefois pas pu trouver d’explication quant au cratère qui se trouve autour ni d’information sur l’étendue de la caverne souterraine. « De tels trous sont particulièrement intéressants car leurs cavités intérieures sont relativement protégées de la surface rude de Mars, ce qui en fait de bons candidats pour contenir la vie martienne », explique la Nasa dans son commentaire accompagnant la photo publiée sur son site Astronomy Picture of the DayL’analyse de l’image a permis de découvrir que le diamètre de l’ouverture était d’environ 35 mètres.

Lire aussi > La Nasa a enregistré des sons sur la planète Mars

Cette ouverture fera l’objet d’une attention toute particulière lors des futures explorations de la planète rouge, « pour d’éventuels futurs vaisseaux spatiaux, robots et même pour des explorateurs interplanétaires humains ». Car si la vie sur la surface de mars peut-être rendu impossible à cause de son environnement très austère, la vie à l’intérieur de la planète a encore de quoi être soumise à des analyses. Et si l’Homme foule un jour cette planète du pied, les souterrains pourraient également leur servir d’abri.

CIM Internet