Paris Match Belgique

Gagner de l’argent en dormant, c’est possible sur Twitch

un homme qui dort

Un rêve devenu réalité ? | © Pexels

Technologie

Une nouvelle tendance sur le web permet à certains d’empocher un petit pactole sans effort, mais alors vraiment aucun.

 

Filmer la vie quotidienne dans sa plus grande banalité vient d’atteindre un tout autre niveau. Après les jeux vidéos, les repas et les déballages de colis, certains streameurs ont poussé les lives IRL (« in real life ») encore plus loin, en se filmant en train de dormir. Un rêve devenu réalité, envié par d’autres.

Sur la plateforme de jeux vidéo Twitch, la très connue Amouranth, de son vrai nom Kaitlyn Siragusa, a diffusé sa nuit d’environ six heures en direct, encourageant ses fans à faire des dons et à s’abonner à son compte. À chaque vingtaine d’abonnements supplémentaires, son alarme reculait d’une heure, selon Korii.

Lire aussi > Tout ce que devraient savoir les gens qui parlent dans leur sommeil

Contre une petite donation, généralement entre 2 et 5 dollars, Matthew « Mizkif » Rinaudo a permis à ses followers de soumettre des vidéos ou d’autres contenus personnels pendant qu’il dormait. En l’espace de six heures, le geek a récolté plus de 5 600 dollars. Kacey « Kaceytron » Caviness a, de son côté, proposé à celles et ceux qui la regardaient dans les bras de Morphée de perturber son sommeil en envoyant des messages à un bot qui les lisait à haute voix, contre quelques dollars. « Je pense que ça devient plus excitant pour les spectateurs vers le matin quand ils essaient de me réveiller », explique la streameuse à Wired.

Sentiment de proximité

Ces streameurs n’ont rien inventé. Si la tendance s’est confirmée ces derniers temps, elle n’est pas neuve. En 2017, Paul « Ice » Poseidon s’était déjà fait remarquer pour avoir gagné quelque 5 000 dollars en dormant huit heures. À l’époque déjà, il permettait à son public de lui envoyer des sons d’armes à feu, de coups de porte, de dubstep ou de cornemuse. Moins de trois ans après cette expérience, la vidéo publiée sur YouTube dépasse les 3,7 millions de vues.

Le regain des streams de sommeil s’accompagne aujourd’hui d’une tendance beaucoup plus large : le public recherche aujourd’hui des bribes d’intimité et de proximité avec la personne qui filme sa vie réelle. Twitch, initialement dédiée aux jeux vidéo, est en train de changer. La catégorie de discussions « just chatting » gagne en popularité, jusqu’à se hisser récemment à la deuxième place des programmes les plus regardés, derrière League of Legends, rien que ça. Preuve que les internautes ont soif d’interaction sociale, même numérique et même si cela signifie regarder quelqu’un dormir pour se sentir moins seuls.

Mots-clés:
argent dormir twitch
CIM Internet