Paris Match Belgique

Peur de parler en public ? Un coach virtuel pourrait vous aider à surmonter votre anxiété

Peur de parler en public ? Un coach virtuel pourrait vous aider à surmonter votre anxiété

Nous n'avons pas tous la même aisance à parler en public. | © Unsplash / Miguel Henriques

Technologie

Les assistants virtuels pourraient devenir de véritables coachs de vie.

 

Prendre la parole face à une assemblée n’est pas chose aisée. Que ce soit au travail face à une vingtaine de personnes, ou à un mariage devant une centaine, l’angoisse peut vite prendre le dessus, compliquant la tâche pour l’interprète. Loin d’être une fatalité, une nouvelle étude pourrait bien avoir trouvé une solution pour aider les personnes à prendre confiance en elles, et délivrer avec assurance son discours.

Lire aussi > Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, témoin clé d’un meurtre ?

Une équipe de chercheurs de l’Université de Pennsylvanie a mis au point un coach virtuel pour la prise de parole via l’enceinte Alexa d’Amazon, révèle Science Daily. Cette technique permettrait aux personnes anxieuses de reconnaître et de modifier leurs pensées négatives. Selon l’étude menée, l’anxiété préalable des sujets à la prise de parole a été soulagée.

« Inquiétude d’être jugés par un humain »

« On craint souvent d’être jugé par des tuteurs humains ou des thérapeutes humains », explique Jinping Wang, auteure principale de l’article. « Si nous pouvons utiliser une machine comme Alexa pour offrir une telle formation aux personnes souffrant d’anxiété de la parole ou d’anxiété sociale, nous pouvons les aider à se débarrasser de leur inquiétude d’être jugés par un humain. »

Peur de parler en public ? Un coach virtuel pourrait vous aider à surmonter votre anxiété
L’assitant virtuel Alexa, d’Amazon. © Pixabay /Hamburgfinn

Oubliez donc l’idée d’un simple assistant virtuel. À la place, Alexa deviendrait un véritable coach de vie. Dans l’étude, les participants avaient affaire à une Alexa soit très sociale, soit une Alexa moins sociale dans ses salutations et ses expressions. Par la suite, les participants ont dû utiliser ce qu’ils avaient appris pour préparer et présenter un court discours devant une salle avec un public de 20 personnes.

Les chercheurs ont constaté que la condition de haute sociabilité – où Alexa adoptait un style de conversation plus personnel – a permis d’améliorer l’expérience de l’utilisateur en établissant un sentiment de proximité interpersonnelle avec l’utilisateur. « Si vous pensez aux interactions habituelles avec Alexa, elles sont assez sèches et très fonctionnelles », a déclaré Saeed Abdullah, collaborateur du projet. « Mais le fait de fournir une sorte d’indices sociaux semble avoir des résultats positifs pour les utilisateurs. »

Les assistants intelligents, comme Alexa, pourraient ainsi être programmés pour coacher leurs utilisateurs et réduire leurs différents types d’anxiété, sans même bouger de chez eux.

CIM Internet