Paris Match Belgique

Existence des ovnis : L’armée américaine détiendrait en secret des matériaux d’origine extraterrestre

pentagone ovnis extraterrestre

Image d'illustration. | © Unsplash / Pierre Chatel.

Technologie

Le New York Times révèle que le Pentagone continue secrètement de chasser les objets volants non-identifiés, et qu’il serait même en possession de mystérieux matériaux.

 

Alors qu’elle avait officialisé en avril dernier l’existence de phénomènes extraterrestres dans l’espace aérien outre-Atlantique, l’armée américaine semble plus que jamais intéressée par l’existence des ovnis.

Lire aussi > Ovnis et ISS : Brèves rencontres

C’est ce que révèle une enquête du New York Times publiée la semaine dernière, dans laquelle une source affirme qu’un groupe « caché » de l’Office of Naval Intelligence (une agence gouvernementale dont la mission est d’identifier les avancées des marines militaires étrangères) enquête encore activement sur les rencontres troublantes entre militaires et ovnis.

Détenus par le gouvernement mais aussi le secteur privé

Et le quotidien donne surtout la parole à l’ancien sénateur du Nevada Harry Reid, qui assure que certains « matériaux » à l’origine encore mystérieuse auraient été récupérés et seraient secrètement conservés par le gouvernement américain et par certains acteurs du secteur privé : « Après avoir examiné la question, j’en suis arrivé à la conclusion qu’il existait des rapports – certains substantiels, d’autres un peu moins – qui mentionnaient le fait que le gouvernement et le secteur privé détenaient bel et bien des matériaux », affirme-t-il.

Eric W. Davis, astrophysicien interrogé dans l’article et ancien consultant pour le programme secret, va même plus loin en racontant qu’il a lui-même analysé des matériaux qui ne pouvaient avoir d’origine humaine : « Nous ne pouvions pas les avoir fabriqués nous-mêmes », clame-t-il au NYT.

Lire aussi > Top secret : Quand le Pentagone finançait (en cachette) des recherches sur la présence d’ovnis

Ce dernier explique également qu’il a à deux reprises donné des « briefings » à des commissions du ministère de la Défense, avec pour objet la « récupération de véhicules extraterrestres, non fabriqués sur cette Terre. » Des informations qui vont plaîre aux amateurs d’ovnis, et viennent épaissir les mystères qui les entourent.

CIM Internet