Paris Match Belgique

Un tatouage qui change de couleur en fonction de notre santé

Vidéo Technologie

Depuis sept ans, une chercheuse du MIT travaille sur le projet DermalAbyss pour faire de la peau une surface interactive.

Les tatouages n’auront bientôt plus seulement une fonction symbolique ou esthétique. Katia Vega, une scientifique du célèbre Institut de technologie du Massachusetts (MIT), a inventé une encre qui change de couleur en réaction aux changements chimiques du corps humain. Aidée par l’Harvard Medical School, son équipe a travaillé durant sept ans pour placer dans l’encre traditionnelle des capteurs biologiques dont la couleur change en fonction des substances présentes dans le liquide interstitiel, qui remplit l’espace entre les capillaires sanguins et les cellules, comme l’explique Konbini. Cette encre d’un nouveau genre mesure les taux de sodium, de pH et de glucose et change de teinte en fonction de leurs variations.

Xin LIU, Katia Vega

Lire aussi : Dans l’atelier de Whang Od, 100 ans, plus vieille tatoueuse du monde

Invention utile pour les diabétiques

Une petite révolution dans le domaine, qui permettrait de fournir des données sur le corps en temps réel. Elle pourrait être un outil efficace et utile pour de nombreuses personnes, comme les diabétiques qui doivent se percer la peau pour contrôler leur glycémie 3 à 10 fois par jour, peut-on lire le site du projet. « Avec DermalAbyss, nous avons la possibilité de remplacer une procédure douloureuse par un tatouage, dont la couleur change du rose au violet en fonction du niveau de glucose, affirment-ils. De fait, l’utilisateur pourrait contrôler les changements et son besoin en insuline ».

Pour l’instant, l’encre, tatouée sur la peau de porcs, proche de celle des humains, est encore au stade de test.

CIM Internet