Paris Match Belgique

Thomas Pesquet enfile son nouveau scaphandre SpaceX

Thomas Pesquet enfile son nouveau scaphandre SpaceX

Thomas Pesquet. | © NASA / Abacapress

Technologie

L’astronaute français a publié des images de son nouveau scaphandre SpaceX dans lequel il voyagera en avril prochain pour rejoindre la Station spatiale internationale.

 

D’après un article Paris Match France de Camille Hazard

Moment émotion pour le commandant Pesquet. L’astronaute français a essayé pour la première fois le scaphandre SpaceX qu’il équipera pour s’envoler vers la Station spatiale internationale (ISS) en avril prochain à bord d’une fusée de la compagnie d’Elon Musk. Sur Twitter, il a publié mardi des photos de cet essayage, en compagnie de ses membres d’équipage, Megan McArthur et Shane Kimbrough de la Nasa, et Akihiko Hoshide de la Jaxa (l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise).

Lire aussi > Thomas Pesquet : « Même si je ne suis plus “là-haut”, je m’y sens encore un peu »

« Test initial du #Crew2 de SpaceX la semaine dernière au Centre spatial Kennedy avec des yeux rieurs. C’est la première fois qu’on portait nos scaphandres de vol dans la vraie capsule (pas le simulateur) qui nous emmènera jusqu’à l’ISS. Un peu comme tester sa nouvelle voiture qui sent le neuf », a-t-il écrit avant de poursuivre : « Le scaphandre sur mesure est confortable comme un vrai pyjama, en plus d’être conçu pour nous protéger d’un incendie ou d’une dépressurisation et autres petites choses déplaisantes et une sueur froide (qui n’arriveront pas). J’aime beaucoup le style des nouvelles bottes ».

Le Français de 42 ans s’envolera à bord de la capsule Crew Dragon, fixée sur la fusée américaine Falcon 9. Il s’agira du deuxième voyage à bord de l’ISS pour Thomas Pesquet, après un premier séjour de six mois, entre novembre 2016 et juin 2017. Selon un communiqué de l’ESA, ce nouvel équipage devrait réaliser « un séjour de longue durée » à bord du laboratoire en orbite autour de la Terre pour un retour prévu « à l’automne 2021». En juillet dernier, Thomas Pesquet avait annoncé publiquement qu’il retournerait sur l’ISS à bord de la nouvelle capsule américaine Crew Dragon de Space X. « J’aurai la chance d’être le premier Européen à voler sur ce véhicule », avait-il déclaré, avant d’ajouter : « C’est nouveau, on est très enthousiastes de voler sur un véhicule différent ! ».

CIM Internet