Paris Match Belgique

Le pneu increvable de Michelin sera commercialisé d’ici 2024

Le pneu increvable de Michelin sera commercialisé d'ici 2024

Au passage d’une irrégularité sur la route, la structure du pneu se déforme comme le fait un pneu actuel. Mais sans air, le pneu Uptis ne risque pas de crever. | © Michelin

Technologie

Retenez bien son nom : Uptis.

 

Un souhait dont on n’osait pas rêver. Présent depuis près de quinze ans dans des salons automobiles, le pneu increvable de Michelin sera bientôt commercialisé. La particularité de ce pneu increvable : il est totalement sans air. Ainsi, rouler sur un clou ne sera plus un problème, ce qui rallongera considérablement la vie de nos pneus. Ce pneu du futur se nomme Uptis pour Unique Puncture-proof Tire System.

Bien que ces pneus étaient présents depuis plusieurs années en salon, ils n’avaient jamais été monté sur une voiture en circulation ou proposé à la vente. La démonstration au salon de l’auto de Munich (Allemagne) – le IAA Mobility – a donc fait grande sensation. Le pneu était monté sur une version électrique de la Mini, mettant en avant la mobilité plus éco-responsable de demain. Car en plus du coût économique, le changement de pneus a un vrai impact écologique. Chaque année, 200 millions de pneus – soit 2 millions de tonnes – finissent en décharge à la suite d’une crevaison en Europe.

Des pneus imprimables en 3D

Concrètement, ce pneu nouvelle génération rassemble en un seul bloc la roue et le pneu. La roue en aluminium est recouverte d’une structure en caoutchouc composite et matériau breveté en verre et résine et d’une bande de roulement. Construits à partir de matériaux entièrement renouvelables et biosourcés, ces pneus peuvent être créés par une imprimante en 3D. Au passage d’une irrégularité sur la route, la structure du pneu se déforme comme le fait un pneu actuel. Mais sans air, le pneu Uptis ne risque pas de crever.

Le pneu increvable de Michelin sera commercialisé d'ici 2024
© VCG

Le groupe Michelin s’est associé avec les américains General Motors pour mener à bien les derniers tests, notamment pour remplir les critères de sécurité (grip latéral, force de traction, freinage, résistance à l’échauffement…) mais aussi de confort (bruit, vibrations) et environnementaux (résistance au roulement). Les travaux se poursuivront encore durant deux ans à Las Vegas, avec une promesse de commercialisation en 2024.

CIM Internet