Paris Match Belgique

La Toyota Prius Plug-in Solar avec Bénédicte Deprez : « Le silence règne en maître absolu »

"Ma démarche est citoyenne et ne vaut, bien sûr, que si l’on est de plus en plus nombreux à l’adopter", explique Bénédicte Deprez. | © DR

Voitures et mobilité

Délurée, dégourdie, déjantée et déterminée, la Bruxelloise Bénédicte Deprez ne manque pas de personnalité. Détentrice d’un master en sciences politiques, elle fit d’abord un stage de trois mois à la RTBF et un détour par Nostalgie, dernier tremplin vers Pure FM et la 2. Actuellement, elle couvre la tranche 16 h-19 h sur Pure FM et devrait poursuivre avec Adrien Devyver la présentation du 20h02 sur la 2. Rien n’est banal chez cette prêtresse de la joie de vivre. Elle a même vendu sa voiture afin d’être en phase avec ses valeurs écologiques. 

La décision prise par Bénédicte Deprez, même si elle est loin d’être unique, n’en est pas moins originale. Avant de se séparer de sa voiture, elle fit un constat sans appel. Elle habite Bruxelles et y travaille. Dans ces conditions particulières et afin de contourner les embouteillages, elle a décidé de donner la priorité aux transports en commun, ce qui ne l’empêche pas de louer parfois une voiture partagée en fonction de ses déplacements.

« Elle est particulièrement élégante, sportive d’aspect et féminine »

« Ma démarche est citoyenne et ne vaut, bien sûr, que si l’on est de plus en plus nombreux à l’adopter. L’objectif, à terme, est de raréfier les pollutions de tous types et de laisser un monde meilleur à ceux qui nous suivent. C’est peut-être une utopie, mais elle vaut la peine d’être tentée. Aussi, lorsque Paris Match m’a proposé de participer à l’essai d’une voiture, j’ai demandé qu’elle réponde aux critères actuels en matière de mobilité verte. J’ai eu la chance de disposer d’une Toyota Prius Plug-in Solar, l’archétype du modèle cité en exemple. Elle est particulièrement élégante, sportive d’aspect et féminine. Elle a tous les atouts d’une belle machine moderne et affiche des entrailles à la pointe du combat antipollution. Et on n’oubliera pas de mettre l’accent sur les panneaux solaires, les premiers utilisés sur un véhicule de grande production. Ce qui m’a littéralement subjuguée, c’est le silence qui règne en maître absolu. On n’entend pas le moteur et la boîte automatique est tout simplement parfaite« , confie notre témoin.

DR

Un défaut ? « Pour les déplacements en ville, je l’ai trouvée encombrante et comme elle est assez basse, il faut vraiment faire gaffe aux trottoirs. J’ai aussi été très surprise par le frein à main qui s’enclenche avec le pied gauche, mais une fois qu’on a localisé le système, on ne peut que l’apprécier« , conclut notre invitée.

Lire aussi > La Range Rover Velar D180 avec Anis Dargaa

Bénédicte a apprécié le look de la Prius, ce qui n’est pas le cas de tous ceux qui l’ont essayée. Ces derniers insistent notamment sur la complexité de la face arrière, qui n’est pas sans rappeler les arabesques de certaines Lexus. Enfin, les performances de cette magnifique Prius ne seront pas mises en exergue : avec 122 chevaux et une vitesse max de 162 km/h, on n’est pas dans la recherche du dernier carat

L’œil du spécialiste

Née en 1997, il y a un peu plus de vingt ans déjà, la Toyota Prius fut le premier véhicule hybride électrique produit en série. Néanmoins, il fallut attendre 2012 afin de découvrir la première Plug-in rechargeable. Toyota a toujours eu une longueur d’avance dans le domaine énergétique, ce que confirment quelques caractéristiques aperçues sur notre voiture d’essai. Son toit en panneaux solaires, sa pompe à chaleur et son éclairage à diodes sont autant de caractéristiques novatrices. Elles ne font que confirmer l’axe de réflexion choisi avant les autres par le géant japonais. Même s’il a perdu sa place de premier constructeur mondial au profit de Volkswagen et de Renault-Nissan, Toyota est un véritable cas à part, parce qu’il exploite à fond le domaine des énergies renouvelables et continue de chercher et de trouver des pistes nouvelles afin de répondre aux défis écologiques du monde à venir. La Prius est l’exemple parfait de cette technologie nippone, également développée par Nissan.

Ce qu’il faut savoir 

Longueur 4,645 m
Hauteur 1,470 m
Largeur 1,760 m
Nombre de places 4
Poids 1 550 kg
Nombre de cylindres 4
Consommation moyenne 1,0 l/100 km (*)(**)
Puissance          122 ch
Couple 142 Nm
Prix 41 980 €
Co² 22 g/km
0 à 100 km/h 11,1 s
Vitesse max 162 km/h
(*) Chiffre constructeur
(**) Plug-in hybride/essence

Confort ★★★★
Finition ★★★★
Position de conduite ★★★★
Comportement routier ★★★★
Performances ★★★★

CIM Internet