Paris Match Belgique

Un Titanic II promis pour 2022

Titanic

Titanic II reproduira exactement l’aménagement et la construction de « l’insubmersible », avec plus de 800 cabines et salles de bal. | © BELGA PHOTO PETER MUHLY

Voitures et mobilité

Un siècle et dix ans après le naufrage le plus célèbre de l’Histoire, une réplique fidèle et modernisée du Titanic va (probablement) être mise à l’eau.

 

Tout le monde connaît la dramatique histoire du pas si insubmersible paquebot RMS Titanic, qui a sombré au fond de l’Atlantique lors de sa première traversée le 15 avril 1912. Ancrée dans la mémoire collective à travers la célèbre œuvre de James Cameron et du magnifique jeu d’acteur de Léonardo Di Caprio et Kate Winslet, l’histoire de Titanic continue d’émouvoir après la mort de ses derniers survivants. Au point qu’un milliardaire australien a décidé d’en créer une réplique exacte en 2012.

Lire aussi > Titanic 20 ans après : 8 anecdotes sur le film culte

L’idée d’un milliardaire australien

Considérant que le film – primé de sept oscars – ne constitue pas un hommage suffisant au navire, le milliardaire australien Clive Palmer a imaginé en 2012 de lancer un « Titanic 2″, identique à celui qui a coulé en 1912. Lancée en 2015, l’affaire a dû être arrêtée suite à un litige avec la Chine. Mais ce dernier venant de se conclure, le projet – qui a coûté près de 500 millions de dollars – peut être relancé. Et il a été annoncé que le paquebot de croisière pourra être mis à l’eau dès 2022.

Titanic
Photo du Titanic quittant Belfast en 2012 © Flickr

Titanic II reproduira exactement l’aménagement et la construction de « l’insubmersible », avec plus de 800 cabines et salles de bal. Quelques modernisations seront ceci dit autorisées, notamment pour les cabines de troisième classe mais (surtout) pour sa résistance. Les cheminées extérieures auront donc une visée purement décorative, la coque sera soudée et il sera équipé de radars de navigation (les icebergs seront donc inratables). Et la question sur toutes les lèvres, ce-dernier s’équipera-t-il d’un nombre suffisant de bateaux de sauvetage ? La leçon a été évidement tirée du passé et le bateau contiendra suffisamment de canaux de sauvetage pour accueillir ses 2 400 passagers et 900 membres d’équipage.

Lire aussi > L’épave du Titanic menacée de disparaître définitivement

Le premier voyage du bateau le verra aller de Dubaï à Southampton. De là, il partira pour New-York. Mais cela restera à vérifier dans les années qui viennent. En effet, Clive Warner a la réputation de ne pas toujours mener ses projets à la hauteur de ses ambitions, et la construction n’a par ailleurs pas encore commencé. Mais s’il prend l’océan, note le Huffington Postil encourra nettement moins de risques que son prédédesseur. En les icebergs pourraient devenir nettement moins menaçants d’ici là…

CIM Internet