L’Opel Corsa GSi avec Yseult D. : « Je n’ai que de bons sentiments »

L’Opel Corsa GSi avec Yseult D. : « Je n’ai que de bons sentiments »

Très efficace, notamment dans les virages, la Corsa n’est pas dérangée par les transferts de masse, à peine perceptibles. | © DR

Voitures et mobilité

Yseult D. est passionnée par la soie, qu’elle utilise comme support à ses œuvres. Bien sûr, le papier reste la matière de base de son art, mais notre invitée a voulu s’ouvrir vers d’autres horizons.

Elle crée même des vêtements dont l’imprimé est le prolongement de son travail photographique. Cela donne des résultats chatoyants et souvent inattendus.

« Une petite voiture pleine de bonnes surprises »

« En effet, je suis partante pour donner libre cours à mon imagination et pour tenter de varier les options et les plaisirs. Je suis donc très attachée aux détails et c’est pourquoi j’ai beaucoup aimé cette petite Corsa GSi, à laquelle je n’aurais jamais pensé si on ne m’avait pas proposé de la tester. Bien finie même s’il manque quelques espaces de rangement, nerveuse, jolie, bien équipée, elle m’a également séduite par son habitabilité, même si l’accès aux places arrière n’est pas aisé. D’ailleurs, à ce propos, il est assez difficile d’aller chercher la ceinture de sécurité dans la version trois portes que j’ai eu le plaisir d’essayer. Cela dit, j’ai trimballé pas mal de collections de vêtements et j’ai toujours trouvé la place adéquate dans cette petite voiture pleine de bonnes surprises. Elle est bien sympathique et j’ai également apprécié son look sportif, ainsi que ses capacités en matière de performances. Même si je n’y connais pas grand-chose, je n’ai que de bons sentiments à son endroit. J’ai aussi pas mal roulé sous la pluie et je me suis toujours sentie en sécurité. »

En couple depuis plus de vingt ans, maman de trois grands enfants, Yseult D. (son pseudonyme professionnel) est née à La Louvière mais vit depuis des lustres à Bruxelles. Jusqu’il y a quelques années à peine, elle travaillait avec son père, qui avait importé en Belgique le concept des bébés nageurs. Attirée par la photo, Yseult D. prit des cours et il ne lui fallut que quelques mois avant d’être invitée à présenter sa première exposition. « Il était une fois Jérusalem » connut un franc succès et, depuis, Yseult voyage en solo, capte des images, jamais en surnombre, ne regarde pas ses clichés sur les lieux mêmes et vit son art à l’abri des regards.

C’est évident, la conception même de cette Corsa est basée sur un train roulant de qualité qui permet facilement de transmettre la puissance aux roues. Très efficace, notamment dans les virages, la Corsa n’est pas dérangée par les transferts de masse, à peine perceptibles. Ceci posé, la GSi ne cherche plus le dernier carat en matière de puissance, comme c’était le cas dans un passé proche. Plus civilisée que la version OPC d’autrefois, elle s’est quelque peu embourgeoisée, avec 57 chevaux de moins que sa devancière. Soyons de bon compte : avec le trafic que nous subissons, à quoi sert-il encore de survitaminer une petite voiture, suffisamment speedée avec 150 chevaux ?

Lire aussi > La Bentley New Continental GT avec François Verhulst et Olivier Coulon : « L’auto absolue, l’émotion garantie »

L’œil du spécialiste

Un peu plus française depuis 2017, la marque Opel appartient désormais au Groupe PSA (Peugeot, Citroën et DS). GM souhaitait se recentrer sur ses autres marques. Exit Opel donc, qui a changé de groupe mais pas encore de philosophie. Les synergies, évidemment, seront de plus en plus nombreuses avec le temps. En attendant, Opel poursuit sa route avec une série impressionnante de modèles : Karl, Adam, Corsa, Combo, Crossland X, Mokka X, Astra, Zafira, Grandland X, Cascada, Insignia et Corsavan, sans parler des utilitaires Vivaro et Movano. Avec un tel panel, les nouveautés ne manquent jamais. C’est le cas de l’Opel Corsa, la petite citadine par excellence, dont la première apparition remonte à 1982. Trente-six ans plus tard, elle est plus que jamais d’actualité grâce à un look novateur et une bonne bouille sympa. Sa nouvelle version sportive, la Corsa GSi, est moins explosive qu’autrefois, mais elle est dans l’air du temps.

Ce qu’il faut savoir

Longueur 4,021 m

Hauteur 1,479 m

Largeur 1,944 m

Nombre de places 5

Poids 1 139 kg

Nombre de cylindres 4

Consommation moyenne 6,1 l/100 km (*)

Puissance 150 ch

Couple 220 Nm

Prix 28 710 € (**)

Co² 139 g/km

0 à 100 km/h 8,9 sec

Vitesse max 207 km/h

(*) Chiffre constructeur

(**) Prix de base de la voiture testée : 21 355 € TVAC. Treize options dont les sièges Sport Recaro en cuir noir, le Driver Assistance Pack 2 et les jantes en alliage léger de 18” Design GSi équipaient « notre » voiture pour un montant de 7 355 € TVAC. Le prix total, TVAC, est de 28 710 €.

Confort ★★★✩

Finition ★★★✩

Position de conduite ★★★★

Comportement routier ★★★★

Performances ★★★★

CIM Internet