Paris Match Belgique

La Peugeot 5008 BlueHDi GT Line avec l’auteur Sébastien d’Errico : « C’est une vraie voiture »

Le 5008 de Peugeot, né il y a dix ans, en est à sa deuxième vie. Et même un peu plus que ça puisque la version 2019 s’améliore sur le plan de la connectivité et du cockpit. | © DR

Voitures et mobilité

Quand on a cinq enfants vivant sous un même toit et pour un bon bout de temps encore, l’achat d’un monospace, d’un SUV ou encore d’un break tombe sous le sens. C’est ça ou rien puisqu’il faut de la place pour sept personnes, ne serait-ce que pour partir en vacances.

D’ailleurs, Sébastien D’Errico est l’heureux propriétaire d’une Nissan Qashqai+2, qui lui permet d’emmener tout son petit monde de manière plus qu’acceptable sur le plan du confort.

« Une habitabilité exceptionnelle »

« Le 5008 de Peugeot doit être un des concurrents majeurs de la Nissan. La française, en tout cas, est magnifique, sa conduite est facile et on n’a jamais l’impression d’être au volant d’une pseudo-camionnette. C’est une vraie voiture, grande certes, mais qui propose un design moderne, une habitabilité exceptionnelle et tous les atouts liés à la connectivité d’aujourd’hui. C’est évidemment une routière, efficace, bien suspendue et en ce qui concerne ses performances, elles me conviennent parfaitement puisque je respecte les limitations de vitesse. J’ai eu la chance de conduire la GT Line, dont le niveau et le nombre d’options sont remarquables. Cela hausse évidemment le coût total, qui atteint alors 42 000 euros. C’est un budget que je ne pourrais pas investir, mais il y a déjà un 5008 à partir de 28 050 euros. »

L’histoire est magique  : c’est celle d’un soudeur devenu agent de maintenance après avoir été chauffagiste plombier, et que rien ne prédisposait à l’écriture, qu’il croyait réservée aux universitaires. Toutefois, un arrêt de travail prolongé lui donna le temps d’inventer des histoires que sa femme lui conseilla de coucher sur le papier. Spécialiste des genres « fantasy » et horreur fantastique, Sébastien D’Errico est prolifique. En deux ans, il a terminé son sixième bouquin, toujours édité par Fawkes. A 42 ans, il a trouvé sa voie, qu’il combine avec son métier et une vie familiale chargée.

« Notre » voiture, équipée d’un moteur diesel de 1,5 litre de cylindrée, développant 130 chevaux et munie d’une boîte manuelle à six rapports, était déjà très bien finie en version GT Line. Pour 5 150 euros supplémentaires, nous avons profité du nec plus ultra avec, par exemple, deux sièges supplémentaires, un hayon main libre, le toit panoramique, la radio numérique DAB+ et un double pack sécurité et assistance à la conduite. Alors oui, la somme totale pour ce genre de véhicule n’est pas bon marché, mais pour ceux qui apprécient tous les aménagements possibles et imaginables, ce 5008 est de haut niveau.

Lire aussi > Le Renault Kadjar avec Pascal Witmeur

« J’ai rencontré un monde automobile que je ne connaissais pas », confie Sébastien D’Errico. « Le seul regret que j’ai eu concerne le Bluetooth, qui ne fonctionnait pas parfaitement. » Si ce n’est que ça…

L’œil du spécialiste

Le 5008 de Peugeot, né il y a dix ans, en est à sa deuxième vie. Et même un peu plus que ça puisque la version 2019 s’améliore sur le plan de la connectivité et du cockpit. Comme dit la pub, « Contentez-vous du maximum ! » Celui qui, à ses débuts, était « seulement » un monospace est devenu aujourd’hui un SUV, non pas un vrai sportif, mais un engin ludique ouvert à sept occupants. A l’arrière, en effet, il y a trois places indépendantes et une troisième rangée de deux sièges escamotables et extractibles. Le SUV 5008 est ultramodulable et grâce à son i-cockpit, vous découvrirez un univers digital. Il est doté aussi d’un écran tactile et d’un combiné tête haute qui surmonte le volant compact à commandes intégrées. La machine que nous avons eue à l’essai est d’une habitabilité et d’un confort remarquables, mais elle aurait mérité, sans doute, un moteur un peu plus dynamique.

Ce qu’il faut savoir 

Longueur 4,641 m
Hauteur 1,651 m
Largeur 1,844 m
Nombre de places 7
Poids 1 621 kg
Nombre de cylindres 4
Consommation moyenne 4,2 l/100 km (*)
Puissance 130 ch
Couple 300 Nm
Prix 42 000 €
Co² 111 g/km
0 à 100 km/h 11,1 sec
Vitesse max 191 km/h

(*) Chiffre constructeur

(**) Prix de base de la voiture testée : 36 850 € TVAC. Huit options, dont la peinture métallisée gris amazonite, l’advanced Grip Control
et le Visio Pack, équipaient « notre » voiture pour un montant de 5 150 € TVAC. Prix total, TVAC, est de 42 000 €.

Confort ★★★✩
Finition ★★★★
Position de conduite ★★★★
Comportement routier ★★★✩
Performances ★★★✩

CIM Internet