Paris Match Belgique

La Porsche Cayenne Coupé avec Jean-François Hemroulle : « Un plaisir non dissimulé sur circuit »

Gradué en comptabilité et commerce, il ne se nourrissait que d’une seule passion, celle du sport automobile. Après des débuts en Formule Ford, Formule Renault et Formule Opel Lotus, il comprit que la F1 ne l’attendait pas mais, après avoir brillé au sein du Junior Team Audi en 1993, il devint, trois ans plus tard, pilote professionnel pour le Belgian Audi Club.

Voitures et mobilité

De 1996 à 2009, Jean-François Hemroulle obtint cinq titres de champion de Belgique, dont le dernier au volant d’une Audi R8. Aujourd’hui, il bosse comme pilote d’essai et coache de jeunes aspirants champions.

Papa quatre fois, Jean-François Hemroulle vit en couple et continue de consacrer sa vie professionnelle à l’automobile. « Je dois être né dans un moteur. J’ai toujours été fou de bagnoles et s’il y a bien une marque qui m’a toujours fait rêver, c’est Porsche. La 911 existe depuis plus de cinquante ans et même si elle a beaucoup changé, l’origine des modèles est toujours la même. Dans ce Cayenne Coupé magnifiquement dessiné, on retrouve certaines lignes de force de la 911. Les courbes prolongées jusqu’à l’arrière ne me démentent pas. Certes, c’est un SUV, mais il se conduit également avec un plaisir non dissimulé sur circuit, et ce malgré un poids de plus de deux tonnes. »

« Cette voiture est l’archétype de l’excellence »

Le moteur de 340 chevaux dont nous disposions n’est pas le plus puissant de la bande, mais il suffit amplement à donner du plaisir à son conducteur. « Cette voiture est l’archétype de l’excellence », poursuit Jean-François Hemroulle. « Stabilité même à très haute vitesse, boîte automatique exceptionnelle, puissance de freinage optimale, finitions magnifiques, design arrière élégant… Je ne vois pas très bien ce que je peux lui reprocher. Je vais quand même oser mentionner les commandes des phares, qui ne cadrent pas du tout avec le luxe ambiant. J’ai pris beaucoup de plaisir au volant, j’ai vraiment été bluffé par le comportement routier du modèle.

On se croirait au volant d’une berline tant le châssis est efficace.

Pour toutes ces raisons, le Cayenne appartient bel et bien à la famille Porsche. C’est comme une 911 familiale. Et, en prime, son maniement n’est pas compliqué. Toutes les fonctions liées aux nouveautés technologiques tombent parfaitement sous la main. Alors, bien sûr, on se penchera sur le prix, proche de 120 000 euros options comprises, pour prétendre qu’elle est chère. Pas de doute, c’est le cas, mais les acheteurs Porsche ne sont pas nécessairement tracassés par des contingences économiques », conclut JFH. C’est bien connu : tout l’art est d’avoir suffisamment d’argent pour ne pas y penser.


Lire aussi > La Fiat 500 C 
120th Anniversary avec Cédric Wautier : 
« Je me suis dit qu’on allait s’amuser »

L’œil du spécialiste

Premier SUV de marque Porsche, né à une époque où ce genre de véhicule n’avait pas encore acquis ses lettres de noblesse, le Cayenne ne manqua pas de surprendre les passionnés de ce constructeur. Certains puristes considéraient en effet que le Cayenne, mais aussi la plus récente Panamera, n’étaient pas de vraies Porsche. La diversification, pourtant, était indispensable. En effet, en 2002, lorsque le Cayenne fut introduit, l’objectif premier était d’assurer la santé financière de la marque. Elle ne pouvait plus se contenter de créer des modèles articulés autour de voitures de sport issues de la 911 et de la Boxster. Le Cayenne fit son office et, pour le rebooster quelque peu, il ne manquait plus que le coupé, à l’image du X6 de BMW, du GLE Coupé de Mercedes et du Q8 d’Audi. Le look est prodigieux, les qualités dynamiques remarquables : que demander de plus ?

Ce qu’il faut savoir

Longueur 4,931 m
Hauteur 1,676 m
Largeur 2,194 m
Nombre de places 4
Poids 2 105 kg
Nombre de cylindres 6
Consommation moyenne 9,4 l / 100 km (*)
Puissance 340 ch
Couple 450 Nm
Prix 118 567,9 € (**)
Co² 215 g/km
0 à 100 km/h 6,0 sec
Vitesse max 243 km/h

(*) Chiffre constructeur
(**) 
Prix de base de la voiture testée : 87 083,70 € TVAC. Dix-sept options, dont le Lightweight Sport Package, les sièges sport adaptatifs inclus dans le Pack Mémoire Confort ainsi que les phares led du Porsche Dynamic Light System, équipaient « notre » voiture pour un montant de 31 484,20 € TVAC. Le prix total, TVAC, est de 118 567,90 €.

Confort ★★★★
Finition ★★★★
Position de conduite ★★★★
Comportement routier ★★★★
Performances ★★★★

CIM Internet