Paris Match Belgique

L’impressionnante BMW Z4 Roadster M40i avec Bart Mampaey : « Une véritable cure de jouvence »

Né dans un moteur il y a cinquante ans déjà, Bart Mampaey est ingénieur industriel en électromécanique. Avant de connaître la notoriété, il construisit sa réputation de préparateur en gérant, sur le plan technique, la Coupe BMW Compact et en s’imposant aux 24 Heures de Spa. Aujourd’hui, il emploie 32 personnes à temps plein. | © DR

Voitures et mobilité

Bart Mampaey est naturellement enthousiaste. BMW est toute sa vie professionnelle. C’est surtout la rencontre entre le talent d’un homme et celui d’une marque.

Bart est, en matière automobile, l’un des plus grands préparateurs de voitures de course. Bien des pilotes sont passés entre ses mains, mais il a une affection tout à fait particulière pour Maxime Martin qui, après avoir défendu avec brio les intérêts de la marque BMW, a rejoint l’armada Aston Martin, le constructeur anglais offrant un contrat longue durée à notre compatriote. Cette année, en DTM, Bart Mampaey aligne trois voitures. Un travail de dingue tant les exigences de cette discipline sont élevées et tant la méticulosité est au centre des débats en créant des écarts, certes infimes mais probants, entre les écuries. À Zolder, dans les pinèdes limbourgeoises, les BMW de Mampaey signèrent un doublé lors de la première manche.

« Même son look crée l’unanimité »

« Ce métier me passionne et m’a permis de grandir professionnellement mais, de temps à autre, j’ai besoin de prendre un peu de recul », précise notre invité. « Conduire cette fantastique Z4 fut une véritable cure de jouvence. La dernière génération est tout bonnement magique. Même son look crée l’unanimité. Des détails dans le design ont transformé la ligne, qui développe une nouvelle entité. Elle attire tous les regards. Et puis quel moteur, quelle tenue de route ! Certes, les suspensions sont plutôt fermes, mais les compromis ont des limites.

Quand on s’offre un tel bijou, il faut accepter quelques contraintes minimalistes.

Accélérations prodigieuses, comportement sain et très agile, aides à la conduite optimales, boîte de vitesses automatique impériale, cette Z4 est la voiture absolue ! En un clic, le toit se plie et en version décapotable, elle est parfaite. Quand je conduis une telle machine, je sais pourquoi je travaille pour BMW. La Z4 me rend fier de mes choix. Tout est juste à son bord. Alors, évidemment, on me parlera de l’habitabilité, de la limite des deux places, très confortables au demeurant, du prix (75 000 euros, options comprises), mais la facture n’est pas exagérée pour ce type de véhicule. »

DR

L’œil du spécialiste

La BMW Z4 en est à sa troisième génération et c’est en 2003 déjà que le coupé et cabriolet bavarois fit sa première apparition. La deuxième génération naquit six ans plus tard, et il en fallut neuf de plus pour nous proposer un modèle au design exceptionnellement bien réussi. Dans son jeu, outre la séduction, elle dispose de tous les atouts de compétitivité et d’esthétique. Epurée et innovante à la fois, la Z4 Roadster se déshabille de son toit en quelques secondes à peine. Le ton mat de notre voiture d’essai ne fit que parfaire l’objet de tous nos désirs. Le son rauque du moteur s’ouvre vers une puissance de 340 chevaux qui décoiffe même les amateurs de vitesse. Bien sûr, ce produit spécifique n’est pas taillé en conformité avec les standards automobiles. L’habitabilité est réduite à deux places et les zones de rangement sont limitées, mais on est toutefois conquis par un coffre plus spacieux qu’il n’y paraît vu de l’extérieur.

Lire aussi > L’Alfa Romeo Giulietta Super 1.6 JTDm avec Luca Dall’Amico : «  Pour moi, c’est la marque de référence  »

Ce qu’il faut savoir

Longueur 4,324 m
Hauteur 1,304 m
Largeur 1,864 m
Nombre de places 2
Poids 1 535 kg
Nombre de cylindres 6
Consommation moyenne 7,4 l / 100 km (*)
Puissance 340 ch
Couple 500 Nm
Prix 76 715 €
Co² 168 g/km
0 à 100 km/h 4,5 sec
Vitesse max 250 km/h

(*) Chiffre constructeur
(**) Prix de base de la voiture testée : 62 050 € TVAC. Dix options, dont la couleur Frozen Grey II, l’Innovation Pack (dispositif tête haute, leds adaptatifs, Active Cruise Control avec Stop & Go) et le Roadster Pack, équipaient « notre » voiture pour un montant de 14 665 € TVAC.

Confort ★★★★
Finition ★★★✩
Position de conduite ★★★★
Comportement routier★★★★
Performances ★★★★

CIM Internet