Paris Match Belgique

Sur les trottoirs, des voies lentes dédiées aux utilisateurs de smartphones

smartphones

Image d'illustration. | © Unsplash/Arthur Edelman

Voitures et mobilité

La ville de Manchester a installé ses premières voies lentes pour celles et ceux qui regardent leur smartphone en marchant sur les trottoirs.

Sur l’autoroute, les usagers lents ont leur propre voie, celle de droite (et non la centrale). Pourquoi ne pourrait-on pas en faire de même sur les trottoirs ? En plein centre de Manchester, dans le district de Spinningfields, on peut désormais trouver deux voies longues de 75 mètres spécialement conçues pour les personnes qui marchent tout en consultant leur smartphone. D’après une étude citée par le Mirror, 75% des Britanniques sondés avouent pratiqué ce combo plutôt dangereux puisque 38% d’entre eux confient également avoir déjà percuté quelqu’un à cause de cette concentration sur un smartphone.

Lire aussi > Pays-Bas : des trottoirs lumineux pour distraire les piétons de leur smartphone

L’objectif est tout simple : permettre aux accros aux textos de tracer leur route le nez rivé sur leur smartphone sans risque de gêner ou heurter un passant, voire même un poteau. Aménagées par l’opérateur AO-Mobile, ces voies lentes vont ravir les pressés, mais elles ne sont pas les premières. En Chine, la ville de Xi’an avait déjà gâté les phubbers, ces personnes qui sont sans cesse absorbées par leur smartphone et qui ignorent la vie qui se passe autour d’eux. Encore avant, Washington et, même de chez nous, Anvers avaient déjà expérimenté ce dispositif.

Selon le CEO de l’opérateur mobile Richard Baxendale, il est important de s’adapter « aux nouveaux modes de vie de notre société » dans lesquels les smartphones occupent une place importante. Mais est-ce vraiment une priorité ? Alors que certaines villes ont déjà du mal à faire cohabiter trottinettes électriques, transports en commun, vélos et voitures, la problématique des utilisateurs de smartphone semble prématurée.

CIM Internet