Paris Match Belgique

L’Audi Q5 55 TFSI e avec Marc Van Dalen : « Elle est terriblement moderne »

Marc Van Dalen, Bruxellois de 55 ans, a fait ses classes à l’université de la vie. Né dans une voiture de course, il est passionné par le sport automobile depuis l’âge de 14 ans. | © DR

Voitures et mobilité

À la rencontre d’une hybride rechargeable dotée d’un moteur thermique et d’un moteur électrique.

« Je suis un perfectionniste. Même les détails les plus insoupçonnés m’ont toujours tenu à cœur », explique notre témoin. « C’est pourquoi notamment j’apprécie à ce point les voitures allemandes et donc les Audi. Il y a, bien sûr, l’image Porsche, mais la 911 est dans un autre registre et ne peut être comparée à la voiture que j’ai eu le plaisir de tester. »

« Un compromis idéal »

Et Marc Van Dalen de préciser : « L’Audi Q5 est un compromis idéal entre habitabilité, bien-être et nouveautés électroniques. Elle est terriblement moderne et, pour un SUV, je la trouve très bien équilibrée. Elle garantit une tenue de route que bien des berlines peuvent revendiquer. Je suis également tombé sous le charme du moteur hybride. Quand je me suis déplacé dans Bruxelles, j’ai presque toujours utilisé le mode électrique. Je rechargeais les batteries en rentrant chez moi, prêt à repartir le lendemain matin. J’utilisais le moteur thermique également, mais uniquement sur les autoroutes et les voies rapides. » Après cette démonstration de positivité, notre invité devait encore nous trouver l’un ou l’autre défaut.

DR

« J’en retiens deux. Le grand écran n’est pas tactile. C’est quand même plus facile à l’usage. Je me suis également demandé pourquoi il fallait absolument recharger les batteries avec le système plug-in, alors que cette opération pourrait sans doute se faire en roulant. J’ai donc posé la question et la réponse tombe sous le sens : l’utilisation du plug-in est moins polluante. De quoi notamment limiter le co² à 49 g/km. Pas mal.»

DR

L’œil du spécialiste

Rien que son appellation est déjà tout un programme : voici l’Audi Q5 Sport 55 TFSI e quattro S tronic. Comprenez que c’est une hybride rechargeable dotée d’un moteur thermique et d’un moteur électrique. Elle s’appuie sur quatre roues motrices et est un mélange d’espace, de confort et d’électronique. Les Audi ont du style et, si elles sont défenderesses d’un quelconque classicisme, elles sont bien nées et leur efficacité générale n’est ternie par aucun doute. Alors, bien sûr, on évoquera le budget requis, soit, dans le cas de la voiture qui nous était prêtée, un montant final d’un peu plus de 80 000 euros, dont le quart est affecté aux options. Le premier SUV de la marque fut le Q7, né en 2005, rejoint avec le temps par le Q5 (2009), le Q3 (2011), le Q2 (2016) et le Q8 (2018). Désormais, vous avez donc le choix, et votre boss également, puisque les modèles Audi représentent un pourcentage non négligeable de voitures de société.

Lire aussi > La Ford Focus ST 2.3 EcoBoost avec Lancelot Meulewaeter : «  Bluffé par la puissance  »

Ce qu’il faut savoir

Longueur 4,663 m
Hauteur 1,659 m
Largeur 1,893 m
Nombre de places 5
Poids 2 030 kg
Nombre de cylindres 4
Consommation moyenne 2,4 l / 100 km (*)
Puissance 367 ch (**)
Couple 500 Nm (***)
Prix 81 440,03 € (****)
Co² 49 g/km
0 à 100 km/h 5,3 sec
Vitesse max 239 km/h

(*) Chiffre constructeur
(**) 252 ch thermiques + 143 ch électriques
(***) 370 Nm thermiques + 350 Nm électriques
(****) Prix de base de la voiture testée : 61 500 € TVAC. Vingt et une options, 
dont la suspension pneumatique adaptative, le module Assistance Ville (régulateur de vitesse, capteur de distance, reconnaissance des panneaux routiers…) et la couleur gris Daytona à effet perlé, équipaient « notre » voiture pour un montant de 19 940,03 € TVAC.

Confort ★ ★ ★ ★
Finition ★ ★ ★ ★
Position de conduite ★ ★ ★ ★
Comportement routier ★ ★ ★✩
Performances ★ ★ ★ ★

CIM Internet