Paris Match Belgique

La Jaguar F-Type 
Coupé R-Dynamic avec le pilote Loïc Deman : « C’était un très joli cadeau »

Jaguar a récupéré une identité que la marque avait perdue en partie avec son propriétaire précédent. | © DR

Voitures et mobilité

Loïc Deman, notre invité, a conduit les plus belles et les plus puissantes voitures de la planète. Il en connaît un bout sur la question et l’expérience qu’il acquit avec le temps le situe parmi les connaisseurs patentés.

Son métier, il l’a appris sur le tas, au sein d’une famille où l’on a toujours parlé bagnoles et notamment lorsque le papa était concessionnaire Mercedes, métier qu’il ne pratique plus aujourd’hui. Au centre des intérêts familiaux, le bolide est roi. « Ma vie est liée à l’automobile », confirme-t-il. « Je suis né dans ce milieu et je ne pense pas le quitter un jour. La compétition devint un passage obligé et, pourtant, je n’ai commencé le karting qu’à l’âge de 17 ans. J’ai évidemment bénéficié, comme mon frère, d’un contexte très favorable, puisque notre père nourrissait la passion qu’il nous a transmise. Alors, me retrouver au volant de la Jaguar F-Type était un très joli cadeau. »

« Le design est le fruit de la pureté »

Et d’enchaîner, débordant d’enthousiasme : « Elle se comporte comme une voiture de course et, quand on opte pour le mode sport, on sent immédiatement que c’est une vraie Jaguar. Je ne l’avais jamais conduite dans la version prêtée, mais j’ai tout de suite retrouvé les bonnes sensations que procurent certaines GT de ce type. La boîte de vitesses automatique à huit rapports est parfaitement étagée et donne encore un peu plus d’allant à un moteur rond et plein qui affiche 381 ch. Grâce à un couple de 460 Nm, la relance de la machine est assurée quel que soit le rapport enclenché. Et puis, il y a la magie des quatre roues motrices qui collent la voiture sur la route! Lors de mon essai, je n’ai pas trouvé la limite de l’adhérence, mais tel n’était pas le but. La F-Type est bien issue de la même famille que l’ancestrale Type E. D’ailleurs, la F-Type a le look modernisé de sa devancière. Le design est le fruit de la pureté. Quand on en a les moyens – disons, un peu plus de 100 000 euros –, cette Jaguar représente un choix judicieux. »

Autodidacte, il fut un pilote de qualité au sein de diverses catégories comme la Formule 3000 anglaise, les Le Mans Series et de multiples catégories monotypes. Aujourd’hui, il se concentre sur quelques épreuves historiques, dans lesquelles il excelle. DR

Lire aussi > L’Opel Insignia GSI 2.0 D avec Raphaël Charlier : « Je me suis bien amusé ! »

Pas de défaut ? « Si les suspensions sont un peu dures pour un usage journalier, son principal défaut est le manque de garde au sol. Lorsque les routes ne sont pas planes, on risque d’accrocher le bas de caisse », conclut Loïc Deman. On sera donc attentif à ne pas monter sur un trottoir.

DR

L’œil du spécialiste

Sept modèles composent aujourd’hui la gamme Jaguar. De l’électrique i-Pace à la F-Type en passant par les E-Pace, F-Pace, XE, XF et XJ, Jaguar a récupéré une identité que la marque avait perdue en partie avec son propriétaire précédent. Même si les SUV n’appartiennent que depuis peu à la philosophie de l’entreprise, Jaguar s’est réapproprié son aura d’autrefois. La F-Type est le symbole même de la voiture de Grand Tourisme. Cette sportive, magiquement belle, appartient bien à la même famille que les Type E du passé. La F-Type incarne parfaitement le design Jaguar. Affinée et élégante sous tous les angles, elle est à l’image de l’agilité et de la puissance des pur-sang. Les nouvelles technologies sont évidemment du voyage dans cette GT à deux places, c’est-à-dire une voiture qui s’adresse d’abord aux célibataires, lesquels s’intéressent assez peu à la grandeur du coffre et aux rangements.

Ce qu’il faut savoir

Longueur 4,482 m
Hauteur 1,311 m
Largeur 1,923 m
Nombre de places 2
Poids 1 599 kg
Nombre de cylindres 6
Consommation moyenne 10,2 l/100 km (*)
Puissance 381 ch
Couple 460 Nm
Prix 105 271 €
Co² 233 g/km
0 à 100 km/h 5,1 s
Vitesse max 275 km/h

(*) Chiffre constructeur
(**) Prix de base de la voiture testée : 99 110 € TVAC. Neuf options, dont le toit vitré panoramique avec protection solaire noire, les sièges sport et l’accès sans clé, équipaient « notre » voiture pour un montant de 6 161 € TVAC

Confort  ★ ★ ★✩
Finition ★ ★ ★✩
Position de conduite  ★ ★ ★ ★
Comportement routier  ★ ★ ★ ★
Performances  ★ ★ ★ ★

CIM Internet