Paris Match Belgique

La VW Golf GTE 1.4 TSi 150 DSG avec Michaël Duchaine : « Qu’est-ce qu’elle déménage ! »

Nous avons testé la La VW Golf GTE 1.4 TSi 150 DSG

Notre voiture d’essai, bourrée d’options, valait un peu plus de 50 000 euros | © Paris Match Belgique

Voitures et mobilité

Michaël Duchaine, alias Jack le Magicien, a 46 ans. Un voisin lui fila le virus de la magie à l’âge de 6 ou 7 ans, mais il devint néanmoins carrossier afin d’assurer ses arrières.

 

Aujourd’hui, Jack le Magicien crée des spectacles de toutes pièces, tantôt pour les enfants, tantôt pour les adultes. La grande illusion (lorsqu’il découpe sa compagne en quelques morceaux) et les numéros burlesques ont évidemment le plus de succès. Les illusionnistes ont des trucs et astuces mais il vaut mieux ne pas les connaître… tout comme l’identité de Saint Nicolas ne devrait jamais être révélée ! Pour Paris Match Belgique, il a testé la VW Golf GTE 1.4 TSi 150 DSG.

Couplé à un moteur électrique de 75 kW (102 ch), c’est bien entendu le bloc moteur thermique qui assume le gros du travail. Ce 1 400 cc TSi développe 110 kW (150 ch), de quoi offrir à la Golf GTE une puissance systémique de 150 kW (204 ch) et un couple maximal de 350 Nm. Si l’on ajoute que la vitesse max de cette berline est de 217 km/h et que l’on passe de 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes, tout est dit en matière de performances. Sur ce plan, elle est un véritable maître-achat… mais pas pour toutes les bourses.

Notre voiture d’essai, bourrée d’options, valait un peu plus de 50 000 euros et dire qu’elle n’est pas donnée est un euphémisme. C’est le prix de la technologie ! « Cette Golf ne paie pas de mine mais au volant, elle se révèle. Son comportement, tout d’abord, est au-dessus de tout soupçon. Elle n’est pas brutale pour un sou et pourtant, qu’est-ce qu’elle déménage ! Elle a d’excellentes reprises malgré un poids important dû à son équipemen électrique. Cela dit, en matière d’habitabilité et de puissance, elle multiplie les atouts. J’ai aussi particulièrement apprécié le siège de type baquet, très confortable. Le moteur hybride annonce une autonomie de l’ordre de 50 km mais j’en ai à peine accompli 30, à un rythme certes élevé. Le tableau de bord est fonctionnel, les informations sont multiples et la connectivité est au pouvoir. Son appareillage électrique prend évidemment de la place et c’est principalement le coffre qui paie la note, puisqu’il perd un tiers de son volume », explique notre témoin.

Un bilan ? « Au-delà des inconvénients dus à l’utilisation d’un package électrique, comme le poids élevé, les dimensions réduites du coffre et le tarif que de multiples options alourdissent encore, il n’y a que du positif à épingler. L’excellente coordination entre le bloc essence et le moteur électrique procure une puissance ajoutée et un comportement sain. Conduire cette voiture fut un régal de tous les instants », conclut Michaël Duchaine. Et tout ça, en toute discrétion!

Confort ★★★✩
Finition ★★★✩
Position de conduite ★★★★
Comportement routier ★★★★
Performances ★★★★

Lire aussi >La VW T-Cross 1.0 TSI DSG Style avec le pilote Maxime Potty : « L’adaptabilité est un point fort »

Son prix

Prix de base de la voiture testée : 41 175 € TVAC. Quatorze options, dont le Pack Travel (GPS Média 8, caméra de recul, rétroviseurs extérieurs électriques), les feux arrière led assombris et le Keyless Access, équipaient « notre » voiture pour un montant de 9 065 € TVAC.
Le prix total, TVAC, est de 50 240 €.

L’œil du spécialiste

La VW Golf GTE ressemble à une GTI qui serait hybride et plug-in. Sans doute en avance sur son temps, elle fut présentée au Salon de Genève en 2014, complétant la série Golf d’un cinquième type de moteur. A l’époque, l’entreprise allemande fut la première à proposer toutes les motorisations existantes dans une seule et même série de véhicules.

Et si la GTE est arrivée plutôt discrètement sur le marché, c’est parce que sa spécificité électrique, saluée par les spécialistes, n’entrait pas encore dans les nouvelles habitudes des acheteurs automobiles. Quant à l’hybride, avouons qu’une autonomie de 50 km en mode purement électrique n’est pas un argument suffisant pour rallier tous les suffrages. La Golf GTE, née il y a six ans, a vécu une première existence jusqu’en 2017 et se prépare à connaître une deuxième mutation avec la commercialisation de la Golf 8.

Une certitude toutefois : même si la GTE n’est pas une star, ses performances valent le détour.

Lire aussi > La VW Beetle Cabrio Dune avec Vanessa Bouchat : « Je la trouve sexy ! »

Spécificités techniques

Longueur 4,276 m
Hauteur 1,799 m
Largeur 1,484 m
Nombre de places 5
Poids 1 540 kg
Nombre de cylindres 4
Consommation moyenne 1,5 l/100 km (*)
Puissance 204 ch (**)
Couple 350 Nm
Prix 50 240 €
Co² 36 g/km
0 à 100 km/h 7,6 s
Vitesse max 217 km/h

(*) Chiffre constructeur
(**) Moteur thermique 150 ch + moteur électrique 102 ch

 

Mots-clés:
test Volkswagen automobile
CIM Internet