Paris Match Belgique

Vélos électriques : Voici les 5 modèles recommandés par un spécialiste

vélos électriques

C'est le boom des vélos électriques en période de déconfinement. | © Unsplash / Tower Electric Bikes.

Voitures et mobilité

Et si c’était l’occasion de sauter le pas ?

 

L’été arrive et la Belgique jouit déjà d’une météo particulièrement estivale pour la saison. Alors que les températures ne cesseront d’augmenter dans les jours à venir, les magasins de vélos sont tous pris d’assaut. Le vélo électrique est souvent l’option privilégiée par les citadins qui souhaitent profiter de leur engin aussi bien pour leurs loisirs que pour leurs déplacements professionnels. De plus en plus d’automobilistes envisagent de passer aux deux-roues afin d’éviter pollution, coûts d’assurance et d’entretien mais aussi et surtout les rues embouteillées.

Lire aussi > Ce que vous avez le droit de faire (ou pas) au guidon de votre vélo

Nous avons interviewé Olivier De Staercke, gérant de la boutique MyCityBike / Barracuda à Drogenbos, qui nous a proposé son top 5 des vélos les plus avantageux sur le marché.

1. Cube

C’est la marque la plus vendue du magasin, grâce à son « cadre ouvert ‘façon vélo hollandais’ et à son moteur Bosch puissant situé en position centrale du cadre pour une meilleure gravité », conseille Olivier. Un vélo confortable et maniable idéal pour se promener en ville.

Prix ?  Entre 2000 et 2800€.

2. Eovolt

Cette marque française a quant à elle fait le choix de placer son moteur dans la roue arrière. Vous pourrez opter pour le modèle « City », « Rétro », « Sport » ou « Confort » en fonction de vos besoins. « Si je le recommande, c’est parce qu’il s’agit d’un vélo sérieux, pliable, très bien fini et costaud ».

Prix ? Entre 1 200€ et 1 800€.

3. Venilu

Ce vélo belge imaginé à Nivelles se présente sous la forme d’un mini modèle pliable, très pratique et économique. « Il dispose de petites roues et d’une seule vitesse, mais il est vraiment très chouette, l’allié idéal pour rouler en ville », prévient Olivier. Le gros plus ? Sa selle amovible dans laquelle se situe sa batterie, qui permet non seulement de prévenir les vols mais aussi de permettre un rechargement facile. Vous pourrez opter pour deux modèles : un « 16 » et un « 20 » (Urbana et Vida).

Prix ? À partir de 1 200€.

4. Ahooga

Cette start-up belge s’est concentrée avant tout sur la légèreté du vélo. Olivier conseille en particulier deux modèles, le « power+ » qui vient de sortir avec un moteur plus costaud et le « modular » qui se traduit par un grand vélo très modulable afin de combler les attentes de tout le monde. Il permet par exemple de moduler un porte-bagage capable de recevoir une personne de 70 kilos à l’arrière ou d’installer ou non un panier à l’avant.

Prix ? À partir de 2 000€.

5. Bike 43

À nouveau une marque belge ! Celle-ci propose cette fois des vélos spécialement conçus pour la famille. Derrière le pilote, vous avez ainsi la possibilité d’installer deux enfants à l’arrière. « Il est très bien fait, et peut aisément remplacer une voiture ».

Prix ? Entre 3 390 et 5 490€.

Inutile de lésiner sur les prix, et attention au service après-vente

Olivier nous fournit également deux conseils précieux afin de ne pas regretter l’achat précipité d’un vélo acheté un peu trop bon marché ou dans des gammes de marques vendues par de gros fournisseurs. Inutile de se jeter sur le premier vélo électrique vendu 500€ en grande surface, ses homologations de sécurité seront rarement aux normes et la fiabilité laissera à désirer, d’autant que vous ne jouirez pas d’un service après-vente auquel vous fier. Résultat, vous risquez de vous retrouver face à un vendeur de vélos démuni car incapable de trouver la pièce d’un certain fournisseur ou uniquement disponible en exclusivité auprès de la chaîne où vous avez acheté le vélo.

Si vous souhaitez acheter une marque connue chez Decathlon, Olivier conseille de vérifier que le vélo électrique en question soit bien équipé de la même manière. Parfois, des séries spéciales chez des grands fabricants rendent difficile le remplacement d’une pièce ou impliquent des délais beaucoup plus longs de commande et de livraison. Il suggère également de rester attentif à ce que, même si vous avez repéré une marque, le vélo en question dispose de la même puissance et de la même autonomie.

Pour éviter les mauvaises surprises, Olivier rappelle qu’un vélo électrique fiable coûte en moyenne au-dessus de 2 000€. Pour un pliable, vous pourrez descendre un peu plus bas.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site barracuda.be.

CIM Internet