Paris Match Belgique

Ce que vous avez le droit de faire (ou pas) au guidon de votre vélo

faire du vélo en ville règles port du casque

Image d'illustration. | © Unsplash / Yolanda Sun.

Voitures et mobilité

Déconfinement oblige et avec les beaux jours qui se pointent, les Belges se ruent sur les deux roues et préparent un été fait de balades pour s’évader. Le vélo a plus que jamais la cote, mais encore faut-il savoir s’en servir correctement et respecter certaines règles élémentaires. Petit passage en revue.

 

Conduire sans casque ?

Comme le note le GRACQ, le port du casque n’est pas obligatoire en Belgique, et l’ASBL insiste pour que cela reste un choix personnel. Néanmoins, il est recommandé plus particulièrement pour certains publics : les enfants, les personnes âgées et les cyclistes sportifs. Veillez surtout à vous munir d’un casque de qualité, à votre taille et confortable. Enfin, rappelons que sa durée de vie est limitée à cinq ans. Passé ce délai, il vous faudra changer de couvre-chef de sécurité.

Lire aussi > 10 conseils pour vous mettre au vélo cet hiver

Dépasser des voitures à vélo

Il arrive souvent qu’une file devant un feu oblige le cycliste à doubler la rangée. Bien qu’il soit impératif de doubler par la gauche quand les voitures sont en mouvement, il est permis de dépasser à droite dans un seul cas bien précis.

Si la file de véhicules est arrêtée, il est permis de remonter (avec la plus grande prudence) cette file par la droite. On peut le faire seulement tant que les véhicules sont immobiles.

Rouler à deux de front

La loi permet de rouler côte à côte en agglomération si la largeur de la route le permet, mais cette option est strictement interdite lorsqu’il y a croisement avec un véhicule qui vient d’en face. Il vous faudra alors vous positionner en file indienne.

C’est par contre par courtoisie (non par obligation) que les cyclistes sont invités à se ranger pour laisser le passage à un véhicule qui arrive de l’arrière. Comme nous le rappelle très justement Delphine Metten du GRACQ, « Il faut reconnaître que cette règle est parfois mal connue et que rouler à deux vélos côte à côte figure au top des comportements qui irritent les automobilistes. Raison de plus pour ne pas laisser croire que c’est strictement interdit et que les cyclistes ne respectent pas les règles. »

La circulation à deux de front est également interdite dans les bandes bus ouvertes aux cyclistes.

Griller un feu rouge ?

Non sauf si un panneau « cédez le passage » est accolé au feu. Dans ce que cas précis, il faudra respecter la règle de priorité et s’assurer qu’aucun véhicule ne traverse la route à ce moment.

Puis-je utiliser mes écouteurs à vélo ?

Comme indiqué par Pro Velo, cette pratique n’est pas interdite en Belgique. L’asbl conseille tout de même de ne pas en porter pour rester attentif aux bruits environnants. L’ouïe est un sens particulièrement important à bicyclette, et permet d’anticiper l’arrivée d’une voiture à un carrefour ou les véhicules derrière soi.

règles bonne conduite vélo
Mélomane et cycliste ? C’est permis mais très dangereux. © Unsplash.

Boire ou conduire

En matière d’alcool, les cyclistes sont soumis aux mêmes restrictions que les automobilistes. Pour rappel, la limite autorisée est de 0,5% d’alcool par litre de sang. Vous ne risquez néanmoins pas de vous voir confisquer votre permis de conduire pour ivresse au guidon.

Garder son téléphone dans sa poche

La loi est très claire : un cycliste conduit un « véhicule », et est donc soumis à l’interdiction de téléphoner en roulant en tenant son GSM à la main. C’est une infraction du second degré, passible d’une amende de 116€. Vous êtes prévenus. Si vous voulez néanmoins consulter votre smartphone en tant que GPS, vous pouvez toujours accrocher un support au guidon.

Lire aussi > Alerte en cas de chute, antivol perfectionné, un mode pour ne pas transpirer, voici à quoi ressemblera le vélo du futur

Être visible et bien équipé

Sur la route, être visible et disposer d’une bonne signalisation à vélo est d’une importance capitale. Il en va de la sécurité de tous les usagers. Que ce soit en pleine journée ou de nuit, se faire repérer sur la route est primordial lorsqu’on circule. Pour éviter les risques, utilisez des éléments réfléchissants, des phares avant et arrière, et bien sûr une sonnette.

Pour tout connaître du code la route dédié aux cyclistes, l’Institut Vias et le GRACQ mettent à disposition un livret très clair et accessible par ici. Bonne route, et roulez prudemment.

CIM Internet