Paris Match Belgique

Chaleur et vélo : 5 astuces pour éviter de finir trempé lors de vos trajets

vélo chaleur astuces transpiration

Image d'illustration. | © Unsplash / Hector Falcon.

Voitures et mobilité

Il va faire chaud ces prochains jours. Et qui dit 30°C dit inévitablement transpiration, encore plus quand on se déplace à bicyclette. Pour vous aider, on a donc listé quelques trucs pour ne pas arriver au boulot comme si vous sortiez de votre douche.

 

La règle d’or : S’hydrater

Elle semble élémentaire mais on vous veut le plus grand bien : il est essentiel de boire beaucoup lorsqu’on s’adonne à une activité physique sous une forte chaleur. On ne le répétera donc jamais assez : buvez de l’eau, c’est une question de survie. Car suer vous fait perdre des quantités d’eau et quand le mercure dépasse les 25 degrés, il ne faut surtout pas attendre de ressentir la soif pour s’hydrater. On vous conseille donc de boire, en moyenne, 2 à 3 gorgées d’eau tempérée toutes les 15 minutes.

Lire aussi > Vélos électriques : Voici les 5 modèles recommandés par un spécialiste

Privilégier les heures les plus fraîches

On ne vous demande pas de rouler de nuit mais si vous pouvez partir tôt ou rentrer tard, choisissez cette option pour ne pas être accablé par les rayons du soleil. Entre 11h et 16h par contre, ça va taper sec et la transpiration est quasiment assurée. Si vous pouvez aménager votre emploi du temps pour rouler tranquillement, on ne saurait que le conseiller. En plus, avec de la chance, vous aurez moins de traffic sur la route.

vélo chaleur ville sport
Un petit coin ombragé dans un parc, pour une mini-pause rafraîchissante. © Unsplash.

Jouer à cache-cache avec le soleil

C’est un conseil à prendre avec des pincettes car, en ville, on ne peut pas toujours librement changer de côté pour trouver de l’ombre, mais ouvrez l’oeil et fuyez le soleil. Avant de partir, vous pouvez vous poser la bonne question : quel est le meilleur chemin pour éviter ce fichu soleil ? Adapter votre itinéraire peut ainsi éviter d’arriver trempé à un rendez-vous. Pour ce faire, n’oubliez pas que plus vous serez encerclé par les voitures, plus la sensation de chaleur vous gagnera. Donc encore une fois, fuyez – si vous le pouvez – le traffic. Autre tip : Quand vous garez votre deux-roues, mettez le à l’ombre (les pneus ne sont pas fans de la chaleur).

Adapter son effort

Rien ne sert de partir en trombe. Lorsque la chaleur s’abat sur la ville, tentez de partir en avance pour éviter de trop forcer sur la pédale. Surtout, écoutez votre corps et ne le brusquez pas. Sous 30°C, la performance n’est pas le but, mais plutôt le confort. On y va donc tranquillement, tout en faisant des petites pauses pour s’hydrater.

Lire aussi > Ce que vous avez le droit de faire (ou pas) au guidon de votre vélo

Bien choisir ses vêtements

Si vous devez avaler plusieurs kilomètres sur votre journée, on vous conseille de privilégier des vêtements techniques en matières anti-transpirantes. Ceux-ci élimineront plus vite les taches et vous procureront davantage de confort pour vos trajets. Sinon, préférez les vêtements en coton léger et de coupe ample. Les couleurs claires absorbent également moins la chaleur. Pour avoir l’attirail complet, portez des lunettes de soleil pour votre sécurité et éviter d’être ébloui par les rayons du soleil. Un casque correctement aéré sera aussi un plus et, pour éviter de prendre les pics de pollution plein la tronche, un masque de protection sera le bienvenu.

Bonne route et, surtout, soyez prudent.

CIM Internet