Paris Match Belgique

Peugeot E-208 : Le débat de l’autonomie

D'après nos experts, la voiture parvient à créer une atmosphère spécifique. | © Peugeot

Voitures et mobilité

En matière de voitures électriques, il y a deux écoles : celles qui s’affirment clairement et exclusivement électriques et celles qui n’en font pas tout un fromage. La petite Peugeot est de celles-là.

Par Stéphane Wamat

En clair, l’approche de Peugeot est différente de celle de Renault par exemple, dont la Zoe, clairement identifiée comme électrique, est idéale pour ceux qui veulent faire savoir au monde qu’ils ont fait ce choix. La e-208 s’adresse plutôt aux candidats à la conduite électrique qui n’ont pas spécialement envie d’être estampillés écolos. De prime abord, rien ne distingue donc une 208 d’une e-208, hormis quelques détails, comme les « E » apposés ci et là et autres éléments que seul identifiera un œil averti.

Pareil pour l’intérieur, parfaitement identique à celui de n’importe quelle 208 : même tableau de bord numérique effet 3D (qui ne plaît pas à tout le monde), même infodivertissement connecté complet qui pousse toujours un peu loin le côté tout à l’écran , et même « i-Cockpit » fait d’un petit volant à double-plat et d’instruments positionnés de façon peu conventionnelle. Là aussi, il y a les pour et les contre, notamment parce que tout le monde n’arrive pas à combiner position idéale du volant et vision totale sur le tableau de bord. Mais il y a aussi des points très positifs. La qualité de fabrication, par exemple, puisque Peugeot soigne énormément les matériaux et la finition. Mais, surtout, la voiture parvient à créer une atmosphère spécifique.

Lire aussi >La Peugeot 5008 BlueHDi GT Line avec l’auteur Sébastien d’Errico : « C’est une vraie voiture »

©Peugeot

En effet, malgré toutes ces petites choses que certains peuvent trouver irritantes, la magie opère. Sur la route, la petite Peugeot est différente. Elle transmet quelque chose, un facteur qui fait qu’on ressent du plaisir à son volant. Et ce n’est pas forcément une question de dynamisme car, de fait, la 208 n’est ni la 205, ni la 206, ni même la précédente 208. Elle est plus sage, moins typée, mais elle reste à part. Et elle serait meilleure encore si son autonomie était plus réduite ! Avec moins de batteries, elle partagerait en effet un atout majeur des 208 classiques : la légèreté. Sans ses 1 430 kilos, la e-208 profiterait davantage de ses 136 chevaux, et n’en serait que plus amusante à conduire. Cela étant, pour qui veut une voiture électrique sans s’afficher et recherche un brin de caractère, la Peugeot est une excellente alternative à la Zoe. Prix d’attaque : 30 294 euros.

L’avis de la famille Lamarche

« Nous avions déjà apprécié la 208 normale, essayée au printemps dernier, avec ses qualités et ses défauts, comme des places arrière un peu justes (normal dans une voiture de cette taille, cela dit). Alors pourquoi en serait-il autrement avec sa version électrique ? Les batteries mangent-elles une partie du coffre ? Tiens, non, 310 litres, comme les autres 208 ! Et ce qui gêne Stéphane Wamat dans sa conduite, peut-être plus sportive que la nôtre, n’est pas un problème pour nous. Nous sommes donc ravis de constater que la voiture accomplit quelque 300 km sur une charge. C’est, bien sûr, plus qu’il ne nous en faut, mais c’est psychologiquement confortable. Quant au prix, nous le trouvons assez compétitif. Bref, pourquoi pas ? Même si la petite Honda e nous a vraiment tapé dans l’œil. »

Lire aussi > Voici la Voiture de l’année : un véritable best-seller de la marque française

©Peugeot

L’avis de l’expert en écoconduite

Selon les normes WLTP, Peugeot annonce une autonomie moyenne de 340 km. C’est très honorable mais, dans la réalité, notre essai nous dit que cela n’est possible qu’en restant en ville et en dehors des périodes très chaudes (sans la clim) ou très froides. Sinon, on tournera plutôt autour des 290 à 310 km, ce qui n’est déjà pas mal du tout. L’idée de proposer une voiture électrique qui ne bouscule pas les habitudes des conducteurs, c’est très bien, mais, à notre avis, la e-208 ferait encore mieux avec un système de récupération d’énergie plus présent, qui ralentirait plus la voiture lorsqu’on lâche l’accélérateur. Entre ce qu’on a dans la Peugeot et le « One Pedal Driving » (rendant la pédale de freins presque inutile) disponible dans certaines électriques mais qui peut être déstabilisant, il y a certainement un compromis à trouver.

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 055/1 765/1 430
5 places
1 430 kg
Moteur électrique
Puissance : 136 ch
Couple : : 260 Nm
Autonomie (WLTP) : 340 km
Prix : 30 294 € TVAC

CIM Internet