Paris Match Belgique

VW Tiguan R Line TSI 150 : Petits changements, grands effets

Avec une conduite forcément anticipative mais sans artifice particulier (pas de mode éco, pas d’hybridation douce…), la version essence 150 ch à boîte DSG a consommé 6,6 l/100 km sur un parcours mixte. | © VW

Voitures et mobilité

En général, la mise à jour d’un modèle existant est plutôt anecdotique. Dans le cas du Tiguan, une série de petits changements transforment vraiment l’expérience à bord.


Par Stéphane Wamat

Et pas seulement à bord, d’ailleurs. Car le look du Tiguan a également changé. Ce n’est pourtant que la face avant qui a réellement été modifiée, mais avec ces nouveaux phares plus étirés, au look plus moderne, toute « l’attitude » du Tiguan se trouve transformée. Elle est plus dynamique, quand la version précédente jouait plutôt sur l’expression d’un caractère « tout-terrain costaud ». Belle évolution.

Là où la perception est la plus différente d’une version à l’autre, c’est à bord. A priori, on pourrait pourtant penser que VW n’a pas fait grand-chose, la liste des nouveautés visibles étant assez courte : nouveau système multimédia, nouvelle version du tableau de bord numérique Digital Cockpit, nouveau volant multifonction, nouveau tableau de commande de la climatisation.

 

©VW

Seulement voilà, il y a un point commun à la plupart de ces changements : la dématérialisation des commandes. Comprenez que sur le volant, le système multimédia et le panneau de clim’, tous les boutons physiques sont remplacés par des surfaces tactiles. L’habitacle du Tiguan a du coup quelque chose de radicalement plus moderne, de plus technologique, donc de plus flatteur. Et attention, contrairement à ce que l’on trouve parfois chez les concurrents, la numérisation n’a pas ici été réalisée aux dépens de la facilité d’usage, de l’ergonomie. C’est assez rare pour être souligné.

Sur la route, en revanche, on ne remarque rien de vraiment nouveau. Tant mieux d’ailleurs, car de la nouveauté, il y en a, mais c’est en matière d’aides à la conduite. Et nous préférons ne pas avoir à vérifier l’efficacité du nouvel arsenal de sécurité. Le moteur 1.5 TSi de notre essai est égal à lui-même : rond, disponible à tous les régimes, bien assez performant, bref, très à sa place dans un SUV de cette catégorie. On ne se mouille pas trop au sujet la conduite ? C’est vrai, mais ne dit-on pas « pas de nouvelles, bonnes nouvelles » ?
Le VW Tiguan mis à jour démarre à 31 145 euros.

Lire aussi > La VW Golf GTE 1.4 TSi 150 DSG avec Michaël Duchaine : « Qu’est-ce qu’elle déménage ! »

L’avis de l’expert en écoconduite

Le nouveau Tiguan a parfaitement répondu à nos attentes. Avec une conduite forcément anticipative mais sans artifice particulier (pas de mode éco, pas d’hybridation douce…), notre version essence 150 ch à boîte DSG a consommé 6,6 l/100 km sur un parcours mixte, ce qui est très honorable, sachant que VW annonce 7,2 litres de moyenne. Ce que cela nous inspire vraiment, c’est une recommandation en matière de choix du moteur : ceci prouve qu’il est très important de ne pas « sous-motoriser » un véhicule, au risque de constater un écart démesuré entre la consommation théorique et la cruelle réalité à la pompe. CQFD.

 

©VW

L’avis de la famille Lamarche

« Aussi étonnant que cela puisse paraître sachant que c’est le SUV le plus vendu en Europe, c’est notre premier contact avec le Tiguan. Nous ne pouvons donc pas confirmer à quel point l’intérieur a été modernisé mais, clairement, c’est très à la page là-dedans ! Nous confirmons en revanche deux choses : d’abord que les systèmes sont en effet plus intuitifs que ceux, exagérément numérisés, des concurrents du groupe PSA, et deuxièmement qu’esthétiquement, ce nouveau Tiguan est plus à notre goût que celui qu’on croise sur les routes aujourd’hui. Pour ce qui est des aspects familiaux, que dire ? Le Tiguan a été créé pour les familles, il est spacieux, il a un grand coffre, il coche toutes les cases. »

Lire aussi >VW Passat Alltrack : Comme un SUV en mieux

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 511/1 859/1 675 — 5 places — 1 541 kg — Moteur 4 cyl. turbo essence 1,5 litre — Puissance : 150 ch — Couple : 250 Nm — Conso WLTP : 7,26 l/100 km — CO2 WLTP : 165 g/km — Prix : 47 890 euros TVAC

Lire aussi > La VW Beetle Cabrio Dune avec Vanessa Bouchat : « Je la trouve sexy ! »

©VW
Mots-clés:
Volkswagen automobile
CIM Internet