Paris Match Belgique

Porsche Panamera 4S E-Hybrid : Milieu de gamme façon Porsche

Porsche a décidément l’art de faire oublier le poids... Cette Panamera ne donne en effet pas l’impression de peser 2,2 tonnes. | © Porsche

Voitures et mobilité

Le constructeur allemand a récemment mis à jour sa limousine sportive et, à cette occasion, a lancé une nouvelle version qui comble un trou énorme dans la gamme.

 

Par Stéphane Wamat

Les versions hybrides rechargeables de la Panamera rencontrent un vif succès auprès d’une certaine clientèle en raison de leur attractivité fiscale. Jusqu’ici, Porsche proposait deux versions plug-in : la Panamera 4 E-Hybrid 460 ch, et la Panamera Turbo S E-Hybrid, version la plus puissante du modèle, avec 700 chevaux. Avouez qu’entre les deux, il y avait un sérieux espace à combler. C’est ce que fait la nouvelle Panamera 4S E-Hybrid, qui ­annonce 560 chevaux.

Ce système cumule un V6 essence 2,9 litres et un moteur électrique (136 ch à lui seul) implanté dans la boîte auto PDK. Le tout délivre donc au total 560 chevaux, et un couple énorme de 750 Nm. Avec un 0 à 100 km/h bouclé en 3,7 secondes et près de 300 km/h en pointe, on est parfaitement dans les canons Porsche. Mais avec ses batteries de 17,9 kWh, la Panamera 4S E-Hybrid annonce une autonomie électrique WLTP de 49 à 54 km, donc une moyenne officielle de 2,2 l/100 km, pour 51 g CO2/km. Sur la route, on notera d’abord que si le moteur électrique ne suffit évidemment pas à une conduite de porschiste, il est en revanche à la hauteur pour les trajets quotidiens menés au rythme relax du bon directeur d’entreprise.

Lire aussi >La Porsche Cayenne Coupé avec Jean-François Hemroulle : « Un plaisir non dissimulé sur circuit »

©Porsche

Mais, surtout, Porsche a décidément l’art de faire oublier le poids. Comme nous l’apprécions aussi à chaque essai d’un Cayenne, cette Panamera ne donne en effet pas l’impression de peser 2,2 tonnes. D’abord parce qu’elle fait parler la poudre dès qu’on engage le mode Sport et que les deux moteurs travaillent de concert, mais aussi et surtout parce que le châssis est une telle pépite qu’aucune impression d’inertie excessive ne vient gâcher le comportement. On ne dit pas, bien sûr, que la voiture a l’agilité et le feeling pur d’une 911, mais dans la catégorie des grandes berlines familiales, vous ne trouverez actuellement rien d’aussi engageant. Bref, retenez que, pour nous, l’hybridation ne nuit pas aux valeurs de la marque. Pour le reste, parole à l’expert…
La Porsche Panamera 4S Hybrid ­démarre à 133 569 euros. Comptez 116 387 euros pour la « petite » hybride 460 ch.

L’avis de la famille Lamarche

« Comment émettre un avis critique sur une voiture de rêve ? Elle est belle, sportive, ultratechnologique, ultraspacieuse… Ah, oui, un défaut : seulement deux places à l’arrière à cause de l’énorme console centrale. Si on a trois enfants, c’est mort. Et le coffre ? 403 litres seulement (NDLR : 495 litres pour une Panamera classique) dans une si grande voiture ? Ça, c’est dommage. OK, c’est à cause des batteries, mais tout de même, il y avait plus de place dans le SUV hybride Citroën de la semaine dernière. Bon, voilà, ce sont nos critiques de la Porsche Panamera. Quant au prix… Pour nous, même sans options, même sans les roues, elle est inaccessible. En même temps, c’est pour cela que nous parlions de voiture de rêve ! »

Lire aussi >Porsche, Bentley… Quand l’horlogerie se met au volant

©Porsche

L’avis de l’expert en écoconduite

Dur métier : avoir une telle voiture dans les mains et devoir conduire à l’économie n’est pas toujours facile ! Mais disons d’abord que l’autonomie électrique annoncée est assez optimiste, puisque nous n’avons tiré que 40 km des batteries. C’est certes honorable, et ça peut suffire aux trajets quotidiens dans bien des cas. Mais cela se traduit par une conso électrique moyenne de plus de 30 kWh/100 km, ce qui est énorme ! Et donc, la Porsche compense.

Car si on parcourt ensuite 40 km de plus sans recharger, on termine avec une moyenne de 4 l/100 km. Dans une voiture de ce calibre, c’est pour le moins étonnant. Lors d’un autre test, consistant en un petit tour du ring de Bruxelles à l’heure de pointe (mode « télétravail »), toujours sans avoir rechargé, on obtient une moyenne de 7,5 l/100 km, ce qui en dit long sur la qualité du mode hybride. En résumé, la Porsche Panamera 4S E-Hybrid n’est évidemment pas une voiture destinée à réduire au maximum votre empreinte carbone. Mais pour ce qui est du rapport performances/consommation potentiel, elle est spectaculaire.

 

©Porsche

Données techniques

L/l/h (mm) : 5 089/2 165/1 423
4 places
2 225 kg
Moteur V6 turbo essence hybride rechargeable 2.9 l
Puissance : 560 ch
Couple : 750 Nm
Conso WLTP : 2 à 2,2 l/100 km
Autonomie WLTP : 49–54 km
CO2 WLTP : 49–51 g/km
Prix : 133 569 euros TVAC

Mots-clés:
voiture porsche automobile
CIM Internet