Paris Match Belgique

Kia Sorento Hybrid : Le géant à la diète

Dans l’ensemble, le Sorento est une très agréable machine à voyager. | © KIA

Voitures et mobilité

Le constructeur coréen vient de renouveler son vaisseau amiral, qui ne manque évidemment pas de suivre la tendance de l’électrification. Il le fait même doublement.


Par Stéphane Wamat

Quel changement ! Kia n’hésite jamais à radicalement transformer le look de ses véhicules lors d’un saut de génération. Car entre la carrure de gorille du nouveau Sorento et les formes relativement douces et consensuelles de son prédécesseur, il n’y a absolument rien en commun. Et derrière ce design fait pour qu’on le remarque se cache un message : le constructeur n’a plus aucun complexe. Elle est loin, la petite marque coréenne bon marché. Aujourd’hui, Kia revendique une place au même niveau que les constructeurs européens installés, et n’entend plus se brader.

L’évidence est encore plus criante à bord. Car il est loin aussi le temps où les habitacles de la marque étaient largement moins inspirés que les carrosseries. A bord du Sorento, il y a vraiment du dessin, de la recherche de formes, de l’intention… et de la technologie. Toutes les aides à la conduite habituelles sont là, ainsi que les équipements multimédias connectés, avec des petits plus qu’on ne trouvait jusque-là que dans les grosses allemandes premium. On pense à la possibilité de garer le Sorento dans une place étroite… à distance, d’une pression sur un bouton de la clé, ou à ces ambiances sonores relaxantes contenues dans le système d’infodivertissement. Fin d’une journée de stress ? Rentrez au son d’un feu de bois, d’une forêt printanière ou d’une pluie d’été.

Lire aussi >Kia Sorento HEV : Sans complexes et économe

©KIA

Mignon comme tout !

Kia propose encore le Sorento avec un diesel classique de 202 chevaux, mais les stars du moment seront bien sûr les nouvelles versions essence hybrides, l’une classique déjà disponible, l’autre rechargeable, dont le lancement est imminent. C’est l’hybride classique (façon Toyota, pour donner une référence connue) que nous avons essayée. Nous laissons le bilan conso à notre expert, et dirons de notre côté que ce grand SUV de 4,81 mètres de long est un géant… de confort. L’insonorisation est soignée, l’amortissement prévenant, et ses 233 chevaux lui procurent des performances à la hauteur de sa stature. Dans l’ensemble, le Sorento est une très agréable machine à voyager. Et comme nous le disions, il n’a plus aucun complexe : les 44 590 euros demandés pour la version diesel (47 941 euros pour l’hybride), il les vaut amplement.

Lire aussi >Kia XCeed : Le premier mais pas le dernier crossover de ce type

©KIA

L’avis de l’expert en écoconduite

Cela fait quelques années déjà que nous connaissons l’expertise de Kia en matière d’hybrides. Cela remonte au lancement du Niro, qui nous avait bluffés. Mais là, on parle d’une tout autre catégorie. Nous étions donc curieux… Curiosité récompensée ! Le moteur essence 1.6 se contente d’un peu plus de 8 l/100 km sur autoroute. Pour un véhicule de ce gabarit, aussi aérodynamique qu’une armoire Ikea, ce n’est pas mal du tout. Mais quand nous l’avons emmené en ville, où nous avons utilisé tout notre art de la conduite anticipative (mais sans créer de bouchons), et que l’ordinateur de bord a commencé à dégringoler pour se stabiliser à la moyenne de 5,6 l/100 km, nous n’en revenions pas. Vous avez vu la bête ? 5,6 litres ! Nous ignorons si c’est Montignac ou autre chose mais en tout cas, il est au régime strict, ce géant !

L’avis de la famille Lamarche

« Il ne fait pas semblant d’être autre chose qu’un SUV, celui-là. Quel malabar ! Mais un beau malabar. Et forcément, pour ce qui est des qualités familiales, on est servi. Inutile de dire que les places arrière sont spacieuses, et même les deux places supplémentaires de troisième rangée ne sont pas ridicules. Avec un coffre de 605 litres minimum, cela donne envie de partir en vacances, et on sait déjà que le voyage sera agréable. Le tableau de bord ? Magnifique : original sans être trop spécial. Vraiment, nous nous voyons bien avec ce Sorento garé dans l’allée. Trop cher ? Si l’on a encore un peu de snobisme vis-à-vis de la marque, peut-être. Mais ce n’est pas notre cas. On voit pour quoi on paie, et on a en plus sept ans de garantie. Nous ne voyons pas du tout en quoi le prix serait exagéré. Allez hop, Kia est sur notre liste des possibilités quand viendra le moment de changer de voiture ! »

Lire aussi >La Kia Proceed 1.4 T-GDi : « Chic, originale et pas trop chère »

Données techniques

L/ l/h (mm) : 4 810/1 900/1 700
5 à 7 places
1 741 kg
Moteur essence hybride 1,6 litre
Puissance : 233 ch
Couple : 350 Nm
Conso WLTP : 6,4 l/100 km
CO2 WLTP : 146 g/km
Prix : 47 491 euros TVAC

 

©KIA
CIM Internet