Paris Match Belgique

Land Rover Discovery Sport P300E : les valeurs de la marque respectées

Douceur de fonctionnement, silence, réactivité, performances des 309 chevaux du système hybride… | © Land Rover

Voitures et mobilité

Proposant des hybrides classiques depuis plusieurs années, Land Rover passe à l’étape suivante en adoptant la technologie rechargeable. Pour se balader dans la nature sans l’asphyxier ?

 

Par Stéphane Wamat

Le Discovery Sport est le modèle à succès de la gamme Land Rover, mais la marque a semble-t-il pas mal souffert de la désaffection du public pour le diesel. La solution ? L’hybride rechargeable, à condition bien sûr que celui-ci tienne ses promesses en matière de conso.

Ce que nous pouvons déjà vous dire, c’est que le Discovery Sport P300e respecte les valeurs de la marque. Car alors que Land Rover avait déçu les puristes en lançant des modèles deux roues motrices, celui-ci est un vrai 4 x 4. Le système hybride se compose d’un moteur essence 3 cylindres 1,5 litre turbo et d’un moteur électrique. Le premier entraîne les roues avant, le second gère les roues arrière. Le P300e est donc équipé du système Terrain Response qui, d’une simple pression sur un bouton, adapte une série de paramètres au sol qu’on a sous les roues (sable, rochers, route, boue/neige, etc.). Bref, si on est attiré par la marque en raison de son patrimoine, cette version est à la hauteur de la légende.

 

©Land Rover

Le Discovery Sport P300e est évidemment aussi doté de solides batteries, promettant une autonomie électrique WLTP de 55 km. Les émissions sont homologuées à 44 g CO2/km et, pour ceux que cela concerne, le véhicule est du coup éligible aux 100 % de déductibilité. Dans la vraie vie cependant, lors d’un essai certes réalisé par une météo quasi hivernale, ces batteries rendent les armes après une petite quarantaine de kilomètres, le reste étant peut-être parti dans le chauffage. Mais pour ce qui est des impressions de conduite, cette version est d’un agrément total. Douceur de fonctionnement, silence, réactivité, performances des 309 chevaux du système hybride… Le Discovery Sport n’a pas le statut premium de son cousin Range Rover Evoque, mais on se demande un peu ce qui lui manque par rapport à ce dernier. En tout cas, son prix est haut de gamme : à partir de 55 990 euros TVAC.

Lire aussi > Land Rover Defender : Nostalgiques s’abstenir

L’avis de l’expert en écoconduite

©Land Rover

Avez-vous entendu parler de cette pseudo-étude disant que les hybrides rechargeables consomment plus que leurs équivalents essence ou diesel ? Le Discovery Sport apporte la preuve que cette affirmation est de la foutaise. Nous avons commencé l’essai avec des batteries pleines. Comme vous l’avez lu, nous les avons vidées en 40 km, mais par un froid de canard, et sur autoroute. Ensuite, nous avons plus que triplé la distance sans jamais recharger. En gros, c’est donc comme si un propriétaire parcourait plus de 120 km en une journée (ce qui n’est guère courant) avant de rentrer au bercail et enfin rebrancher la voiture. Rappelons qu’entre-temps, les batteries sont encore utiles, puisqu’un véhicule plug-in passe alors du mode 100 % électrique au mode hybride, qui s’est avéré ici assez efficace. Moyenne de l’opération : 5,6 l/100 km. Croyez-nous, aucun modèle comparable, essence ou diesel, ne peut le faire. Le plug-in ne s’incline que lors du « test des vacances » : sur long parcours autoroutier, batteries vides, le Discovery Sport P300e consomme en effet un peu plus de 8 l/100 km, donc plus qu’une version diesel. Pour obtenir ce bon résultat, il est bien sûr impératif de recharger les batteries à la moindre occasion. Mais il ne viendrait à personne l’idée d’utiliser un vélo électrique avec des batteries vides ! C’est pourtant ce que suggère cette fameuse étude. Bref, ne croyez pas tout ce que vous lisez. Sauf ce que vous lisez ici, bien entendu !

L’avis de la famille Lamarche

« C’est une belle marque, Land Rover. Nous lui trouvons une certaine noblesse et nous nous disons parfois que tant qu’à acheter un SUV, autant l’acheter à une firme qui a une vraie histoire dans le domaine. Pas grand-chose à reprocher au Discovery Sport : il est élégant, dans la bonne moyenne pour ce qui est de l’espace à l’arrière et largement au-dessus pour ce qui est du coffre (plus de 1 000 litres). Et à l’avant, l’environnement est très agréable. Technologique mais pas exagérément futuriste. La classe à l’anglaise, quoi. Franchement, quelle famille ne serait pas enchantée de vivre avec ce véhicule au quotidien ? Cela dit, cette version hybride tape un peu fort côté prix. Il nous semble qu’on peut trouver aussi intéressant (mais moins noble, certes) pour 10 000 euros de moins. Mais bon, à chacun ses budgets. Et pour ceux qui peuvent le déduire fiscalement, cela mérite réflexion. »

Lire aussi > La Range Rover Evoque P250 R-Dynamic S avec Philippe Jauniaux : « Elle est au sommet de son art »

Données techniques

©Land Rover

L/l/h (mm) : 4 597/2 069/1 727 — 5 places — 2 168 kg — Moteur 3 cyl. turbo essence hybride rechargeable 1,5 litres — Puissance : 309 ch — Couple : 540 Nm — Conso WLTP : 2 l/100 km — Autonomie WLTP : 55 km — CO2 WLTP : 44 g/km — Prix : 55 990 euros TVAC

CIM Internet