Paris Match Belgique

Salon de l’auto : les avantages d’assurer votre voiture avec votre entreprise

Un véhicule utilisé à des fins professionnelles doit impérativement être assuré en usage professionnel. | © BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

Contenu de marque Voitures et mobilité

Qui dit nouvelle année, dit Salon de l’Auto ! Malgré le report du salon de l’auto de 2021 à janvier 2022, les marques et les assurances se sont adaptées et proposent des réductions avantageuses sur l’achat d’un nouveau véhicule professionnel tout au long du mois de janvier 2021. Seraphin, la start-up qui simplifie vos assurances, explique les bonnes pratiques pour assurer sa voiture en entreprise.

 

Lors de l’achat du véhicule une assurance est habituellement proposée par le concessionnaire. Pour s’assurer de la qualité des garanties et de la compétitivité de l’offre, un bon réflexe est de demander une contre-offre à un assureur. Durant le salon de l’auto, les compagnies d’assurance accordent souvent des réductions supplémentaires à cette occasion. Il est alors important de bien préciser l’usage de votre véhicule afin d’être bien couvert en cas d’accident : allez-vous l’utiliser pour votre usage privé uniquement ou également lors de vos déplacements professionnels ?

Seraphin vous présente ici tout ce qu’il faut savoir pour assurer un véhicule pour un usage professionnel.

L’usage de la voiture : un point à ne pas négliger

Tout d’abord, il convient de rappeler qu’un véhicule utilisé à des fins professionnelles doit impérativement être assuré en usage professionnel. On entend pas “usage professionnel”, le fait d’utiliser son véhicule pour exercer sa profession. Par exemple, un véhicule utilisé par un consultant se rendant chez ses clients pendant ses journées de travail ou encore un véhicule utilisé par une infirmière pour rendre visite à ses patients doit être assuré selon un usage professionnel. Contrairement à l’usage privé, l’un des avantages d’une assurance auto professionnelle est qu’elle regroupe les 2 usages : privé et professionnel.

Les usages professionnels d’un véhicule peuvent être variés. Lors de la souscription d’assurances, la compagnie va essayer de comprendre quelle est la nature exacte des déplacements afin d’assurer le véhicule au mieux.

Le preneur d’assurance : votre société ou vous-même ?

De plus, la compagnie d’assurance a besoin de déterminer qui est le preneur d’assurance, car assurer un véhicule en usage professionnel ne signifie pas automatiquement qu’il sera au nom d’une société. L’assurance peut être au nom d’une personne physique et spécifier que l’usage du véhicule est professionnel ou l’assurance peut être au nom d’une entreprise (personne morale). Aussi, assurer un véhicule en personne morale représente un avantage non négligeable car cela permet de récupérer jusqu’à 100% de la TVA.

Qui conduit le véhicule ?

Une fois que le preneur d’assurance est choisi, il faut désigner les conducteurs du véhicule. Il existe deux possibilités : la première consiste à nommer un ou deux conducteurs qui seront repris et nommés dans le contrat. L’autre possibilité est de ne pas désigner de conducteur. Toute personne qui travaille dans l’entreprise peut alors utiliser le véhicule uniquement dans le cadre professionnel. L’une des conditions pour assurer une flotte de véhicules est que tous les conducteurs aient le même profil et représentent le même niveau de risque. Ainsi, il ne peut pas y avoir 2 jeunes conducteurs et 6 conducteurs expérimentés qui conduisent la même flotte par exemple. Ne pas désigner de conducteur conduira la société à payer une prime plus élevée car le risque est plus difficilement mesurable. Le bonus malus le moins bon est alors souvent fixé à 14 (alors qu’il serait de 11 pour un usage privé pour un conducteur avec peu d’expérience et une mauvaise sinistralité).

Enfin, si votre entreprise détient plusieurs véhicules (3 minimum), vous pouvez alors les assurer dans une flotte, appelée flotte automobile. Le principal avantage est de pouvoir regrouper toutes les voitures sous un seul contrat, et donc de bénéficier de prix avantageux et de faciliter la gestion du contrat. Le paiement de toutes les assurances peut alors se faire en une seule fois.

Lors de ce mois de janvier, les belges continuent de penser au salon de l’auto malgré l’annulation de l’évènement du Heysel, et pourront profiter des offres sur-mesure pour les assurance auto professionnelles autant que pour l’achat de leur voiture de société.

CIM Internet