Paris Match Belgique

Ford Kuga Hev : L’efficacité des solutions simples

En clair, voici un Kuga hybride « classique » se rechargeant en roulant. Vraiment économique ? | © Ford

Voitures et mobilité

En clair, voici un Kuga hybride « classique » se rechargeant en roulant. Vraiment économique ?

 

Par Stéphane Wamat

A défaut d’être le plus charismatique de la catégorie, le Kuga présente un design sobre et agréablement statutaire. Le véhicule est très agréable à conduire, confortable, efficace et très bien insonorisé, mais on ressent un petit goût de trop peu par rapport à ce que nous connaissons de Ford. En clair, la marque a le chic pour créer des véhicules dont la conduite dégage un certain caractère, une petite saveur dynamique, et celle-ci nous manque ici. Mais le Kuga a tout de même des qualités bien Ford : un rapport prix/équipement toujours assez intéressant, l’un des meilleurs systèmes multimédias du marché, et une qualité de fabrication dans la moyenne supérieure.

Maintenant, passons à cette version spécifique. Le nouveau Kuga hybride « simple » reçoit un système classique, façon Toyota pour donner une référence bien connue. On y trouve donc un bloc essence 2,5 litres assisté d’un moteur électrique capable d’emmener seul le véhicule pour de très courtes distances, le tout délivrant 190 chevaux. Le fonctionnement est donc le même que chez Toyota : on conduit avec autant d’anticipation que possible… et c’est tout.

Lire aussi >Ford Puma ST : antimorosité assurée

©Ford

Le système fait le reste, pas besoin de penser à recharger le soir. Bien sûr, cela implique qu’on ne dispose pas d’une autonomie 100 % électrique de 50 km, ni des avantages fiscaux dont profitent les « plug-in ». Mais si l’on n’est pas indépendant, ceci est peut-être le meilleur choix, car cette version n’en est pas moins très économique (voir l’avis de notre expert), et elle est surtout sensiblement moins chère à l’achat : à partir de 34 100 euros, contre 40 950 euros pour le plug-in.

A finitions égales, l’écart reste de 4 500 euros. Bref, si l’on dispose de moyens plus serrés ou qu’on n’a pas de lieu où brancher le véhicule, on peut quand même trouver un Kuga électrifié hautement recommandable. Nous, il nous a plu.

L’avis de l’expert en éco-conduite

Le Ford Kuga hybride rechargeable nous avait bluffé par ses consommations, notamment grâce à sa technologie contenant l’appétit du moteur lorsque les batteries ne suffisent plus. Manifestement, Ford s’y connait en hybridation car ici encore, c’est impressionnant ! Nous avons obtenu une moyenne globale de 6,4 l/100 km malgré quelques courts trajets par températures extérieures négatives… ce qui signifie que le moteur devait forcément tourner pour nous garantir 22 degrés à bord. Nous avons aussi effectué un test « à chaud », moitié ville, moitié autoroute. Bilan : 5,4 l/100 km. Pile dans ce qu’annonce Ford, entre 5,4 et 5,7 l/100 km, selon la dimension des pneus. Et attention, il faisait toujours très froid dehors et le moteur avait donc du boulot pour nous tenir au chaud. C’est sûr, si nous l’avions essayé au printemps, nous aurions fait mieux que la moyenne officielle. Chapeau bas, Ford !

 

©Ford

L’avis de la famille Lamarche

« Tiens, on l’a déjà essayé, celui-là ! Ah, OK, pas besoin de le brancher. C’est bien, ça ne change pas nos petites habitudes. Nous aurions cru que sans les grosses batteries de la version rechargeable, le coffre serait plus généreux, mais non, il reste à un petit 411 litres.  Dommage. Sinon, on a toujours des places arrière bien comme il faut, la conduite est très agréable et on adore l’insonorisation même quand le moteur essence tourne. On note donc que le gros avantage ici, c’est le prix. C’est vrai que c’est moins cher ! Mais comme l’a dit Stéphane, c’est surtout un bon calcul pour ceux qui ne déduisent pas leur véhicule. Nous, nous pouvons. Donc probablement que nous prendrions tout de même le “plug-in”. »

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 614/1 883/1 675 – 5 places– 1 773 kg – Moteur 4 cyl. essence hybride 2,5 litres – Puissance : 190 ch – Couple : 200 Nm – Conso WLTP : 5,4 l/100 km – CO2 WLTP : 125 g/km – Prix : 38 650 euros TVAC

 

©Ford
Mots-clés:
essais ford automobile
CIM Internet