Paris Match Belgique

Kia Sorento PHEV : Zéro sacrifice

Kia Sorento PHEV : Zéro sacrifice

La meilleure surprise avec ce Sorento PHEV est qu’il ne sacrifie rien. | © KIA

Voitures et mobilité

Cette version fait un pas de plus vers l’électrification : le Sorento rechargeable ou « PHEV ».

 

Par Stéphane Wamat

Vous connaissez probablement cet acronyme utilisé pour désigner les hybrides rechargeables ou plug-in. Avec l’arrivée de cette version PHEV, la gamme Sorento est désormais complète. Et elle laisse le choix des armes, puisqu’en fonction de ses besoins et moyens, on peut opter pour un simple diesel, une hybride essence ou le plug-in d’aujourd’hui.

Nous n’allons pas refaire une présentation complète du nouveau Kia Sorento, puisque vous retrouverez aisément notre premier essai sur notre site internet. On répétera juste en vitesse qu’il a un sacré charisme, que son habitacle est aussi bien dessiné que l’extérieur (ce n’est pas toujours le cas chez Kia) et que, sur le plan des technologies, pour le plaisir ou la sécurité, il se permet des fantaisies dignes des marques premium allemandes.

Kia Sorento PHEV : Zéro sacrifice
© KIA

Passons donc directement à la pièce de résistance : la mécanique. La base est le même moteur essence 1,6 litre que pour la version hybride classique. Entre lui et la boîte auto six rapports, il y a le moteur électrique, plus puissant ici. Le système cumule ainsi 265 chevaux envoyés aux quatre roues. Le Sorento dispose d’ailleurs de quelques modes de conduite tout-terrain. Enfin, différence majeure par rapport à l’hybride classique : les grosses batteries autorisent une autonomie moyenne de 57 km, voire 70 en conduite strictement urbaine.

Lire aussi > Kia Picanto : Elle secoue le cocotier

La meilleure surprise avec ce Sorento PHEV est qu’il ne sacrifie rien. Contrairement à d’autres plug-in du genre, ses batteries ne « débordent » nulle part : on peut toujours opter pour sept places, et on dispose d’un coffre gigantesque, ainsi que d’un réservoir d’essence digne de ce nom : 67 litres.
Sur la route, même bilan que la première fois : c’est mission confort, avec le petit plus des dizaines de kilomètres dans le silence de l’électricité.

Le Kia Sorento PHEV démarre à 55 590 euros, soit quelque 7 000 euros de plus que l’hybride classique. Mais à la différence du second, le premier est 100 % déductible pour les indépendants et peut, en effet, ne pas consommer la moindre essence si votre usage quotidien s’y prête. À vos calculettes !

Kia Sorento PHEV : Zéro sacrifice
© KIA

L’avis de l’expert en écoconduite

Pour ce Sorento PHEV, notre bilan est mitigé. D’une part, nous avons tiré précisément 60,1 km d’autonomie des batteries lors d’un parcours mixte (30 % autoroutier, 70 % urbain). Il en ressort que le véhicule est en effet très efficace en ville, mais que son profil peu aérodynamique est forcément très pénalisant à vitesse plus élevée. Ensuite, 60 km de plus sans recharger ont donné une moyenne de 4,1 l/100 km. Pas mal, mais on a vu fonctionnement hybride plus efficace. Et lors du test des vacances – soit une longue distance autoroutière sans batteries –, le Sorento PHEV consomme un peu plus de 9 l/100 km, contre un peu plus de 8 l pour le Sorento hybride simple, pas plus aérodynamique mais 100 kg plus léger, puisque moins lesté de batteries. Bref, ce véhicule n’a de sens que si on le recharge chaque jour. Vous direz que cela vaut pour tous les hybrides plug-in, mais c’est particulièrement vrai pour le Sorento. Soyez donc sûr de l’usage que vous en ferez avant de l’acheter.

Lire aussi > VW ID.4 : La familiale du monde d’après ?

L’avis de la famille Lamarche

« Pour un tas de raisons (look intérieur et extérieur, espace, 700 litres de coffre minimum même en version 7 places, confort, rapport qualité/prix), le Sorento hybride “normal” avait pris place sur notre shortlist d’achat. Il y est toujours. En revanche, même si la version plug-in ne perd rien en qualité et y ajoute même l’autonomie électrique, comme nous ne sommes pas indépendants et que nous ne déduisons donc pas notre voiture fiscalement, les 7 000 euros de plus sont difficiles à avaler. Nous restons donc plus intéressés par le Sorento hybride simple. »

Kia Sorento PHEV : Zéro sacrifice
© KIA

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 810/1 900/1 700 – 5-7 places – 1 910 kg – Moteur 4 cyl. essence hybride rechargeable 1,6 litre – Puissance : 265 ch
Couple : 350 Nm – Conso WLTP : 1,8 l/100 km – Autonomie WLTP : 57 km – CO2 WLTP : 39 g/km – Prix : 55 590 € TVAC

CIM Internet