Paris Match Belgique

Audi démocratise ses électriques

Sur la route, la première chose qui frappe est la fermeté générale du véhicule. Sièges ou amortissement, rien ne semble fait pour filtrer les bosses. | © Audi

Voitures et mobilité

C’est par le haut de gamme que le constructeur s’était engagé sur la route du 100 % électrique. Aujourd’hui, il propose un véhicule qui a toutes les chances de devenir un best-seller.

 

Par Stéphane Wamat

De fait, c’est en plein cœur du marché que débarque Audi, puisque le Q4 e-tron est un SUV familial compact, une catégorie des plus populaires actuellement. Le prix est lui aussi bien plus réaliste : à partir de 41 950 euros TVAC. Ça reste une somme rondelette pour bien des Belges, mais il ne fait pas un pli que le véhicule a déjà toutes ses chances dans les flottes d’entreprise et auprès des indépendants. Et à ce prix-là, qu’est-ce qu’on a ?

Comme de coutume avec les voitures électriques, l’équipement de base est très complet, histoire de faire passer la pilule du prix. La liste des aides à la conduite est longue, et on a déjà droit à un bel écran 10,1” pour le système multimédia, ainsi qu’au tableau de bord digital personnalisable Virtual Cockpit. Bien sûr, l’ambiance à bord est très technologique, comme toujours chez Audi, mais on note tout de même que l’ergonomie n’est pas sacrifiée sur l’autel du gadget puisque, contrairement à ses cousins VW ID.4 et Skoda Enyaq, le Q4 e-tron conserve des commandes classiques et séparées, comme pour la clim’ par exemple.

 

©Audi

Sur la route, la première chose qui frappe est la fermeté générale du véhicule. Sièges ou amortissement, rien ne semble fait pour filtrer les bosses. Tout cela étant franchement dur, les amateurs de confort feutré feront donc mieux d’aller voir ailleurs. La contrepartie, c’est un comportement très efficace, voire dynamique. Le Q4 e-tron parvient à faire oublier ses quelque deux tonnes, et le moteur n’y est pas pour rien.

Nous avons en effet essayé la version 40, milieu de gamme dont les 204 chevaux gèrent fort bien cette masse. On dira ce qu’on voudra, mais la réactivité immédiate des motorisations électrique a quelque chose de vraiment grisant, même pour les amoureux des moteurs classiques. Audi propose aussi une version 35 de 170 chevaux, et une 50 de 299 ch. La 35 dispose d’une batterie de 55 kWh pour 341 km d’autonomie, tandis que les 40 et 50 reçoivent la grosse batterie de 82 kWh, qui procure 520 km d’autonomie à la première et 488 km à la seconde. L’Audi Q4 e-tron sera bientôt sur tous les parkings d’entreprise.

L’avis de la famille Lamarche

« La base technique est la même que celle de la VW ID.4 essayée il y a quelques semaines. Première remarque : on fait des choses décidément très différentes avec une même base ! Laquelle préférons-nous ? Difficile à dire. Le côté frais et épuré du VW nous plaît mais, pour le moment, nous sommes peut-être “rassurés” par l’allure plus normale de l’Audi. Et puis, l’impression de luxe joue en faveur du Q4. On voit où passe la différence de prix. En revanche, notre essai change la donne. OK, il a toutes les qualités d’une familiale en termes d’espace, mais côté confort, on n’y est pas tout à fait. C’est dur ! Pas sûr que nous nous voyions vivre avec ça pendant cinq ans. Cela étant, si on nous la proposait en voiture de société, nous ne dirions pas non. On connaît des amis qui ne vont pas se priver ! »

 

©Audi

L’avis de l’expert en écoconduite

Promis, nous ne referons pas pour la énième fois notre laïus sur la voiture électrique de deux tonnes, d’autant que l’Audi Q4 e-tron nous a assez favorablement impressionné. Notre version d’essai à grosses batteries s’est plutôt bien défendue.

Les circonstances ont voulu que nous ne fassions pas d’excès de zèle dans la conduite anticipative, mais grâce à l’efficacité des fonctions de régénération (décélération prédictive automatique, modulation de la recharge via les palettes au volant), nous avons relevé une moyenne de 19 kWh/100 km. Sur notre parcours mixte, cela donnerait une autonomie de 400 km.

C’est certes assez loin des 520 km annoncés, mais nous affirmons par expérience qu’on peut faire beaucoup mieux. Et probablement plus encore si cet ensemble moteur-batterie équipait une voiture plus classique, et donc plus légère et aérodynamique.

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 588/1 865/1 632 – 5 places – 2 050 kg Moteur électrique – Puissance : 204 ch – Couple : 310 Nm Autonomie (WLTP) : 520 km – Prix : 48 500 euros TVAC

 

CIM Internet