Paris Match Belgique

Bruxelles Mobilité diffuse un spot publicitaire de génie contre la conduite sous influence

déjouez les pronostics conduite sous influence bruxelles mobilité

L'acteur Guy Staumont, figure du spot de campagne imaginé par Bruxelles Mobilité. | © Capture d’écran YouTube / Bruxelles Mobilité.

Voitures et mobilité

Orientée vers les 18-30 ans, l’impeccable vidéo réalisée par les équipes de Bruxelles Mobilité s’attaque à un combo explosif : alcool, drogues, Euro 2020 et conduite au volant.

 

Il reste dans son rôle culte de l’insupportable Baudoin, la parfaite caricature du riche Wallon vu dans Dikkenek, mais cette fois pour la bonne cause. L’acteur Guy Staumont a prêté son visage au génial spot publicitaire de Bruxelles Mobilité, dans lequel il incarne un joueur de paris en ligne qui mise sur les accidents de la route sous influence.

Lire aussi > Le Belge boit-il trop d’alcool ?

Parsemée d’humour noir, la vidéo voit cet homme sans scrupules déambuler dans son manoir et afficher sa richesse dégoulinante, nous expliquant comment il a fait fortune en pariant sur les morts de jeunes qui rentrent chez eux après une soirée bien trop éméchée.

Un spot choc plein de sous-entendus et de finesse qui fera réfléchir la cible des 18-30 ans, qui représente 27% des blessés graves et tués sur les routes bruxelloises.

La campagne de Bruxelles Mobilité, intitulée « Déjouez les pronostics », s’attaque à tous les modes de déplacement (trottinette, vélo, voiture) et tous les types de substances, avec un focus sur le protoxyde d’azote (gaz hilarant). Elle sera diffusée sur les réseaux sociaux, en télé en marge des matchs de l’Euro, ainsi que via affichage dans les quartiers festifs de Bruxelles.

La campagne illustre clairement que le risque d’accident augmente dès le premier verre et peut devenir très élevé en cas de consommation plus importante ou combinée en raison d’un véritable effet multiplicateur, jusqu’à 200 fois plus de risque d’accident grave en cas de combinaison de plusieurs drogues (dont l’alcool) au volant.

Quelles solutions?

Comme nous le rappelle Bruxelles Mobilité, la solution n’est pas de prendre une trottinette ou un vélo pour rentrer car il s’agit aussi de modes de déplacement avec lesquels on roule sur la route : on y est alors un danger pour soi et les autres.

Lire aussi > Les Belges consomment toujours plus de drogues

Désigner un bob dans son groupe lors d’une sortie, rentrer en transport en commun ou en taxi, ou encore prévoir de dormir chez ses amis sont autant de réflexes à appliquer à la fin de vos soirées festives.

Plus d’infos via le site web de Bruxelles Mobilité

CIM Internet