Paris Match Belgique

Ford Mustang Mach 1 : Une version vitaminée de la légende

En clair : une Mustang très rapide, mais utilisable au quotidien. | © Ford

Voitures et mobilité

La Ford et la BMW M3 sont des voitures de la même trempe.

 

Par Stéphane Wamat

N’ayant manifestement pas peur du grand écart, c’est parallèlement au SUV électrique Mustang Mach-e que Ford va commercialiser chez nous une version vitaminée de la vraie Mustang. Version qui, soit dit en passant, est l’héritière d’une longue lignée, car les amateurs d’américaines savent que la première Mach 1 remonte au milieu des années 1960. Et la recette était déjà la même : concocter une Mustang à mi-chemin entre les versions classiques et les versions démentielles passées dans les mains de Shelby. En clair : une Mustang très rapide, mais utilisable au quotidien. Déjà un point commun avec la BMW M3 Coupé d’antan, aujourd’hui M4.

Le V8 5 litres de la Mustang GT est donc un peu boosté pour atteindre 460 chevaux, soit 11 unités de plus que d’habitude. Mais les boîtes de vitesses sont aussi modifiées (oui, « les » boîtes, car la Mach 1 est disponible en automatique ou manuelle, autre point commun avec la M4) pour rendre les performances plus explosives (0 à 100 km/h en 4,8 secondes).

 

©Ford

Enfin, Ford a retravaillé tout le châssis et l’aérodynamique pour donner naissance à une Mustang déjà bien dotée à la base, mais qui n’a jamais été aussi compétente en conduite sportive selon les critères européens. C’est en tout cas ce que dit Ford… et nous le confirmons !

La Mustang Mach 1 est une vraie sportive comme on les aime chez nous : précise, efficace, agile, parfaitement équilibrée. C’est la M4 américaine, tout aussi enthousiasmante quand on est d’humeur joueuse, et tout aussi confortable et pratique pour tous les jours. Avec un petit plus : la sonorité d’un V8 américain qui se fâche. C’est quand même quelque chose !
Pas aussi noble qu’une BMW ? Peut-être. Mais quand on achète une Mustang Mach 1 et qu’on paie les taxes, on n’arrive pas encore au prix de base de l’allemande. Soit, c’est votre argent !

L’avis de la famille Lamarche

« Franchement, ça le fait de voir cette voiture garée devant la maison. D’accord, ce n’est pas très discret, mais pas trop m’as-tu-vu non plus. C’est une Mustang, une légende que tout le monde aime, qui donne le sourire dès qu’on la voit. Ceux qui ont beaucoup souri, d’ailleurs, ce sont les enfants. Quand ils l’ont vue et quand ils l’ont entendue. Et leur sourire ne s’est pas effacé quand ils se sont mis à l’arrière, car l’espace est suffisant pour eux. Pour le moment, du moins. Le coffre est juste honnête mais bon, ça reste un coupé. On peut vivre au quotidien avec cette belle bête. Elle est douce, docile, confortable… et nous sommes sidérés qu’une voiture si performante ne soit pas plus chère. Pas au point de signer un bon de commande mais, sincèrement, pour l’imaginaire qui va avec, nous serions plus tentés par la Mustang que par la BMW M4. »

 

©Ford

L’avis de l’expert en ecoconduite

Vous imaginez bien qu’en matière d’économies, on n’a pas visé l’exploit avec un V8 de 5 litres sous le capot. Qui plus est un V8 américain, un peu « à l’ancienne », autrement dit pas du tout aussi raffiné qu’un V8 hypertechnologique de chez Mercedes, par exemple. Que dit la fiche technique ? Plus de 12 l/100 km en moyenne. Et pourtant, quand notre essayeur nous cède le volant entre deux séances de grosse attaque et de train arrière baladeur, la Mustang Mach 1 réagit bien à la conduite anticipative. Nous avons réussi à passer sous les 10 litres en moyenne. A vitesse autoroutière stabilisée, on peut même espérer voir s’afficher un 8 ou un 9 sur l’ordinateur de bord. Ce n’est déjà pas mal.

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 797/1 916/1 382 – 4 places – 1 839 kg Moteur V8 essence 5 litres – Puissance : 529 ch – Couple : 460 Nm – Conso WLTP : 12,4 l/100 km – CO2 WLTP :
284 g/km – Prix : 61 150 euros TVAC

 

CIM Internet