Paris Match Belgique

Toyota Yaris Cross : tout vient à point à qui sait attendre

Sur la route, on sent que sous le Yaris Cross, il y a la Yaris. | © Toyota

Voitures et mobilité

La Yaris Cross est la proposition assez tardive de Toyota dans une catégorie très disputée, celle des petits SUV. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire, et ce véhicule a des arguments.

 

Par Stéphane Wamat

Les SUV « urbains » comptent parmi leurs rangs des modèles extrêmement populaires, comme le Peugeot 2008, le Renault Captur, le VW T-Roc ou encore le Ford Puma. Dans ce segment, il y a de tout : du classique, de l’hybride, de l’hybride rechargeable et même du 100 % électrique. Voilà dans quoi le Yaris Cross vient mettre les pieds. Avec quels arguments ?

D’abord celui de son design, qui n’est pas dénué de caractère, même si ça ne passe pas forcément en images. Il y a aussi l’argument du rapport encombrement/habitabilité, puisque pour sa taille, le Yaris Cross est plutôt spacieux. Le design intérieur n’est en revanche pas un atout séduction, mais on y retrouve la qualité Toyota, et ce sens rassurant de la fonctionnalité et de l’ergonomie.

Là où le véhicule fait assez fort, c’est en matière d’équipement. Le système multimédia est évidemment très à la page, mais ce sont les aides à la conduite qui sont impressionnantes. D’abord, Toyota ne lésine pas sur la dotation de série (cruise control adaptatif, feux de route automatiques, etc.) et va plus loin en proposant des aides qu’on ne trouve pas chez les concurrents, du moins pas dans cette catégorie. On pense par exemple à l’aide à la manœuvre d’évitement, ou aux phares intelligents.

 

©Toyota

Enfin, il y a l’argument mécanique. Le Yaris Cross sera disponible avec des moteurs essence classique, mais c’est bien sûr en hybride qu’il aura le plus de succès. On retrouve ici le système de la Yaris, à savoir un moteur 1,5 l et un électrique, cumulant 116 chevaux à deux. On peut aussi opter pour un second moteur électrique, car le Yaris Cross existe en version 4 x 4. Et ça, c’est unique, puisque aucun concurrent hybride n’existe en ce format, tandis que la Jeep Renegade 4 x 4 est une hybride rechargeable, sensiblement plus chère.

Sur la route, on sent que sous le Yaris Cross, il y a la Yaris. Le comportement routier est tout aussi précis et engageant. Il y a un vrai potentiel dynamique dans le châssis, qui n’est hélas pas exploité par le sage moteur hybride. N’empêche, ce petit toucher de route est très sympa, même si on n’arrache pas le pavé. Le Toyota Yaris Cross démarre à 26 530 euros TVAC. Comptez 29 010 euros pour la version hybride.

L’avis de la famille Lamarche

« Nous confirmons : le Yaris Cross est bien plus séduisant en vrai qu’en photo. C’est une jolie surprise. Et nous confirmons aussi que pour sa taille, il y a de la place dedans. Mention spéciale pour le coffre de 320 litres (NDLR : 390 pour les versions non hybrides), qui est le plus grand de cette catégorie. Et encore une confirmation : ce n’est pas folichon comme intérieur. Un Captur est plus gai, une Peugeot ou une Jeep ont quand même plus d’allure. Mais bon, ce n’est pas non plus rédhibitoire. Et pour ce prix-là, avec l’hybride et tous les bidules de sécurité, c’est un bon package. Cela nous ferait une très bonne seconde voiture. »

 

©Toyota

L’avis de l’expert en écoconduite

Comme on n’apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces, on n’apprend pas à Toyota à faire des voitures économiques. On dirait d’ailleurs que le constructeur ne veut plus vous laisser une chance de l’ignorer. En témoigne ce nouvel affichage de l’ordinateur de bord, un compteur de pourcentage de conduite en mode électrique. Durant notre test mixte, nous avons porté celui-ci à 71 %. Vous lisez bien : ce système hybride simple vous permet de rouler 70 % du temps sans le moteur essence. Si bien que notre moyenne a été de 4,1 l/100 km, alors que Toyota annonce 4,3 l/100 km. Et croyez-nous : pas besoin d’être un expert pour obtenir une moyenne de 5 litres. Vraiment de l’excellent boulot !

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 180 / 1 765 / 1 560 – 5 places – 1 170 kg
Moteur 3 cyl. essence hybride 1,5 litre – Puissance : 116 ch
Couple : 141 Nm – Conso WLTP : 4,3 l/100 km – CO2 NEDC :
98 g/km – Prix : 29 010 euros TVAC

Mots-clés:
Toyota SUV test automobile
CIM Internet