Paris Match Belgique

Hyundai Bayon : Concurrence interne

le Hyundai Bayon

Le Hyundai Bayon. | © DR.

Voitures et mobilité

Un nouveau venu vient de faire une entrée discrète dans la gamme Hyundai, qui compte donc un SUV de plus, comparable au… Hyundai Kona. Mais sont-ils vraiment si proches ?

Par Stéphane Wamat

 En termes de dimensions en tout cas, oui, puisqu’avec 4,18 m de long, le Bayon est à peine 2,5 cm plus court que le Kona. Mais la comparaison s’arrête là, car les deux véhicules visent une clientèle bien différente.

Lire aussi > Citroën AMI : boîte à sourires

Là où le Kona se veut extraverti et destiné à des clients qui n’ont pas fondamentalement besoin des places arrière, le Bayon se pose au contraire en véhicule familial, avec un espace aux places arrière étonnant pour son gabarit et un coffre de 422 litres, donc plus grand que celui du Kona.

Chez Hyundai, plus familial semble aussi vouloir dire plus sérieux, car comme le design extérieur, le style intérieur du Bayon, repris à l’identique de l’i20, est également moins souriant. À bord, c’est noir… avec un peu de noir. Cela étant, on n’a à se plaindre d’aucun manque technologique, et on a même droit à un tableau de bord numérique de 12 pouces.

hyundai bayon
DR.

Mécaniquement aussi, le Bayon reprend les solutions de l’i20, avec des moteurs exclusivement essence : 1,2 l 84 ch, 1,0  l turbo 100 ch avec ou sans micro-hybridation, et 1,0 l turbo micro-hybride 120 ch. Là encore, différence avec le Kona, qui existe aussi en diesel, en full hybride et en électrique.

Sur la route, le Bayon a la même personnalité que… l’i20 : sage, sécurisante, que seule la hauteur plus « SUV » différencie, avec un peu plus de roulis dans certaines situations. Le 1 litre 100 ch micro-hybride de notre essai est en revanche égal à lui-même : un vrai petit bonheur simple que ce moteur, plein d’énergie et de caractère, capable à la fois de faire sourire quand on le cravache et de se montrer confortable par sa souplesse en ville.

Lire aussi > Jeep Compass 4xe : la tradition Jeep version 2.0

Bref, le Hyundai Bayon est un véhicule sans prétention, qui rendra de loyaux services à une famille qui n’a pas forcément la passion automobile chevillée au corps. Le prix de base de la version 84 ch est de 19  299 euros TVAC. Comptez 21 499 euros pour notre version 100 ch à micro-hybridation 48 V. Un rapport qualité/prix à la hauteur de l’offre habituelle de la marque. 

L’avis de la famille Lamarche

« Sincèrement, le look du Bayon nous plaît bien. Tout en rondeurs, avec des éléments de design bien sentis… C’est une jolie voiture. Dommage, qu’on ne retrouve pas la même créativité à l’intérieur. Mais on y tient tous à l’aise : pour ses dimensions, le Bayon est généreux, y compris en coffre. Tout bien pesé, nous le préférons franchement au Kona. Et pas seulement pour ses côtés pratiques, mais aussi parce que nous trouvons ce dernier un peu “too much” en termes de style. » 

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 180 / 1 775 / 1 490 – 5 places – 1 120 kg – Moteur 3 cyl essence micro-hybride 1,0 litre – Puissance : 100 ch – Couple : 172 Nm – Conso WLTP : 5,3 l/100km – CO2 NEDC : 118 g/km – Prix : 21 499 euros TVAC

L’avis de l’expert en écoconduite

Le Bayon n’existe qu’en version essence, et certains considéreront peut-être cela comme un handicap sur le plan énergétique. Mais le fait est que sans ajout électrifié, ce petit SUV a un atout : son poids d’à peine plus d’une tonne. Ce qui signifie que son moteur essence n’a aucun mal à gérer le véhicule sans se montrer assoiffé. Une précision tout de même : le 100 ch est à notre avis un minimum, de préférence avec micro-hybride. Pour cette version avec boîte manuelle, Hyundai annonce 5,3 l/100 km. Notre moyenne mixte a été de… 5,1 l/100 km. Et c’est particulièrement en ville que le Bayon nous a épatés, puisque notre conduite anticipative (couplée à une circulation d’été assez fluide) a donné une conso urbaine égale à la moyenne annoncée. Comme nous le répétons parfois, les moteurs classiques (ou presque) sont encore capables de très jolis scores. 

CIM Internet