Paris Match Belgique

Mercedes-AMG E53 : joyeux détournement

Comme on pouvait s’y attendre, AMG s’est amusé à détourner ce système à vocation économique... | © Mercedes

Voitures et mobilité

Parce que même les faiseurs de V8 dantesques sentent tourner le vent, AMG a tâché de se montrer raisonnable en développant cette version 6 cylindres de la Mercedes Classe E.


Par Stéphane Wamat

On le sait depuis qu’ils se sont penchés sur les moteurs 4 cylindres des Classe A et autres compactes de la famille : AMG n’a pas besoin d’un V8 pour faire cracher le feu à une voiture. Cela fait d’ailleurs quelques années qu’on trouve de « petites » versions AMG dans les gammes C et E, les séries 43, équipées de moteurs 6 cylindres. Mais aujourd’hui, contrôle des émissions oblige, les 6 cylindres Mercedes sont tous associés à une micro-hybridation 48V. Et comme on pouvait s’y attendre, AMG s’est amusé à détourner ce système à vocation économique. Ainsi sont nées les séries AMG 53.

C’est dans la Mercedes Classe E Coupé que nous avons fait la connaissance de ce moteur. À la base, un généreux 6 cylindres de 3 litres que Mercedes emmène jusqu’à 367 chevaux tout au plus. Après les bidouillages d’AMG, le voici à 435 unités, auxquelles s’ajoutent temporairement le boost de 22 chevaux fourni par le système micro-hybride. Bien sûr, AMG ne se contente pas de cela : les freins, la direction, les suspensions et le look intérieur comme extérieur, tout y passe pour rendre la Classe E aussi expressive et réjouissante à conduire qu’on l’attend d’une voiture portant ces trois lettres.

©Mercedes-AMG E 53 4MATIC

De fait, c’est exactement ce qu’on a, et ce dès qu’on pousse le bouton de démarrage. En s’éveillant, le moteur communique déjà son caractère via les échappements, mais la différence ici avec un V8 AMG est qu’on reste dans une certaine retenue. Pas question de réveiller les voisins ! Sur la route, la voiture conserve évidemment un peu de son âme Mercedes, mais il est clair que le confort n’est pas du tout du même genre : même avec le mode de conduite du même nom, ça reste tout de même très ferme sur les bosses. Moteur et boîte sont en revanche très civilisés, et ne bousculent donc pas les occupants à chaque démarrage ou changement de rapports.

Mais c’est bien entendu sur une route ouverte et sinueuse que la voiture s’exprime le mieux. On passe en mode Sport ou Sport+, et c’est un autre animal qui apparaît. Sans bien sûr afficher la brutalité d’une AMG à moteur V8, la E53 pousse franchement fort et fait chanter ses orgues. La boîte est parfaite, tout comme la direction, et le train arrière accepte de jouer sans exagérer. Nous avons adoré. La Mercedes-AMG E53 Coupé démarre à 89 782 euros.

L’avis de la famille Lamarche

« Depuis tout jeunes, nous sommes plutôt dans le camp BMW M3 ! Mais sincèrement, cette E est un magnifique coupé, surtout habillée par AMG, comme ici. Elle a la classe et l’agressivité bien dosées. Nous devons dire aussi que les intérieurs Mercedes actuels sont bien plus design que ceux des autres allemandes. On a adoré ce petit essai, ce moteur qui nous donne le frisson, cette sensation de sportivité qui reste même quand on conduit tranquillement… Ça le fait vraiment ! Mais il y a un mais : si les places arrière sont étonnamment spacieuses, le problème est qu’il n’y en a que deux. Dommage, parce que même le coffre est très honnête (425 litres). Vous direz que c’est moins grave si on parle d’une seconde voiture, sauf qu’une seconde voiture à 90 000 euros, ce n’est pas pour nous ! »

 

©Mercedes-AMG CLS 53 4MATIC

L’avis de l’expert en ecoconduite

Ne laissez pas cet essai vous induire en erreur : la micro-hybridation du moteur ne sert pas uniquement aux performances. Nous l’avons constaté, elle remplit toujours sa fonction première. La preuve : alors que Mercedes annonce une moyenne de 9,3 l/100 km, nous n’avons pas dû nous donner beaucoup de mal pour descendre à 8,9 l/100 km. On est d’accord, dans l’absolu, ça reste un chiffre assez élevé. Mais c’est aussi la preuve que même avec une voiture de plus de 400 chevaux, une conso supérieure à 10 litres n’est pas inéluctable.

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 846 / 2 055 / 1 430 – 4 places – 1 970 kg
Moteur 6 cyl. essence biturbo 3.0 litres – Puissance : 435 + 22 ch – Couple : 520 + 250 Nm – Conso WLTP : 9,3 l/100 km CO2 WLTP : 219 g/km – Prix : 89 782 euros TVAC

CIM Internet