Paris Match Belgique

Chevrolet Corvette : La plus européenne des américaines

Chevrolet Corvette : La plus européenne des américaines

La Corvette adopte un châssis à moteur central. Voilà qui la révolutionne ! | © Chevrolet

Voitures et mobilité

Dans le microcosme des connaisseurs, c’est comme un petit tremblement de terre : la Corvette se réinvente complètement pour mieux affronter les références européennes. Pour quel résultat ?

Par Stéphane Wamat

Depuis 1954, la Corvette appliquait invariablement la recette « ancestrale » de la voiture de sport : un moteur avant qui envoie ses chevaux aux roues postérieures. À sa naissance, elle imitait les petites sportives européennes (MG, Triumph, Alfa…), qui avaient alors beaucoup de succès aux USA. Mais elle y ajouta rapidement une spécificité : un gros moteur V8. Et cela n’a pas changé ! Alors que les concurrentes européennes proposent de « petits » V8 turbo de quelque 4 litres, celui la Corvette affiche toujours une cylindrée de 6,2 litres, et respire sans assistance. En revanche, la Corvette singe les européennes (McLaren, Lamborghini, Ferrari…) dans un autre domaine essentiel : elle adopte à son tour un châssis à moteur central. Voilà qui la révolutionne !

Car cela change absolument tout. Premièrement, les occupants sont repoussés très en avant. Ils ne sont plus isolés de la route par deux mètres de capot, mais sont en contact direct avec elle. Une immersion qui crée bien plus de sensations réjouissantes. Et, bien sûr, la révolution atteint son objectif premier : jamais la Corvette n’a été d’une telle sportivité pure. Son « touché de route » est fantastique, et sur les petites routes sinueuses, elle laisse une impression de contrôle total. Elle est précise et équilibrée : plus rien à voir avec la jolie brute un peu trop filtrée du passé, c’est de l’immédiat ! Le tout dans une ambiance intérieure elle aussi révolutionnée, car la Corvette n’affiche plus ce mélange maladroit de sportivité et de luxe opulent, un peu rococo, à l’américaine. Le nouvel intérieur a clairement choisi la sportivité, les lignes plus pures et la technologie. Et paradoxalement, cela donne une impression plus haut de gamme, du moins selon les critères européens.

Chevrolet Corvette : La plus européenne des américaines
© Chevrolet

Attention toutefois : si elle est construite comme une Ferrari, la Corvette ne la concurrence pas, pour la simple raison que ses 482 chevaux sont très insuffisants. Mais elle a tout de même une rivale directe : la Pors-che 911 Carrera S. Et outre le fait d’être au moins aussi compétente, la Corvette a un solide atout : un prix de base de 89 350 euros, soit 30 000 euros de moins que la Porsche.

L’avis de la famille Lamarche

« En apercevant cette Corvette pour la première fois, nous avons cru voir arriver une McLaren ou une Ferrari. Elles ne se ressemblent pas toutes un peu trop, ces voitures avec le moteur au milieu ? Par contre, nous adorons l’intérieur. Pas l’image qu’on se fait d’une américaine. C’est clean, c’est racé. Et c’est qualitatif, en plus. Ce qui est au contraire très américain, c’est le bruit du moteur. Amis de l’exotisme, bonjour ! On valide. Et devinez quoi ? Oui, parlons du coffre, ou plutôt des coffres. Plus de 350 litres au total, c’est remarquable pour une voiture de ce genre. OK, les enfants sont exclus, mais pour nos longs week-ends en amoureux, rien à dire ! Alors, c’est vrai que 90 000 euros, ce n’est pas dans nos cordes. Mais mon Dieu, par rapport à une Porsche… C’est fou ! Presque une bonne affaire. »

Chevrolet Corvette : La plus européenne des américaines
© Chevrolet

L’avis de l’expert en écoconduite

Une voiture très sportive, qui plus est venue d’un pays où l’on ne se soucie que modérément de la consommation : c’est comme si on voulait me provoquer ! Mais je suis stoïque, et je prouve par l’essai que ce n’est pas la voiture qui consomme, mais le conducteur. En déployant tous les trucs de la conduite éco, j’ai relevé une moyenne (autoroute et ville) de 10,2 l/100 km… N’empêche, c’est moins que les 12 l/100 km officiels !

Chevrolet Corvette : La plus européenne des américaines
© Chevrolet

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 634 / 1 934 / 1 235 – 2 places – 1 730 kg – Moteur V8 6.2 litres – Puissance : 482 ch – Couple : 613 Nm – Conso WLTP : 12,1 l/100 km – CO2 WLTP : 277 g/km – Prix : 89 350 euros TVAC

CIM Internet