Paris Match Belgique

Peugeot 308 Hybrid 180 : chacun sa spécialité

On adore aussi toujours autant ce petit volant, qui amplifie les délicieuses sensations de la direction. | © Peugeot

Voitures et mobilité

La toute nouvelle Peugeot est sur les routes et fait déjà sensation. Nous avons découvert cette sculpturale machine avec une mécanique proposée pour la première fois dans une compacte du Lion : l’hybride rechargeable.


Par Stéphane Wamat

Les designers Peugeot ont mis le doigt sur un style qui plaît énormément. On entend beaucoup dire, en effet, que le break 508 et la 308 cinq portes ou break comptent parmi les plus belles voitures du moment. Elles sont agressives, parfaitement proportionnées. Nous avons même été surpris, durant notre essai, de voir à quel point la 308 attirait les regards admiratifs. Il arrive toutefois qu’une telle beauté implique des concessions. Lisez l’avis de la famille Lamarche à ce sujet, mais nous citerons le designer d’une autre très belle compacte, à savoir la Mazda 3, qui ose : « Vous voulez une voiture pratique ? Achetez une Golf ! »

L’habitacle est lui aussi très design et très technologique, avec bien sûr deux écrans (celui du tableau de bord et celui du système multimédia), plus un bandeau tactile sous l’écran central. Avec ce dernier, sur lequel on peut programmer des raccourcis vers les fonctions qu’on désire, Peugeot entend faire cesser les critiques quant au manque d’ergonomie de son système.

©PeugeotEt ça marche ? Pour les geeks, plus ou moins. Pour les conducteurs disons plus traditionnels, pas du tout : les écrans Peugeot réclament toujours trop d’efforts et de concentration pour être utilisés en toute sécurité. Dernière remarque sur l’intérieur : Peugeot a décidément à cœur de soigner la qualité, pour égaler (voire dépasser) ce qu’on trouve dans les concurrentes allemandes.

Lire aussi >Peugeot E-208 : Le débat de l’autonomie

Nous avons donc essayé une version plug-in, dont le système annonce 180 chevaux et une autonomie électrique maximale de 60 km. Cette version, qu’on peut définir comme le nouveau cœur de gamme, frôle la perfection car elle offre le toucher de route et le comportement incisif typiquement Peugeot, qui raviront les amoureux de conduite engagée.

On adore aussi toujours autant ce petit volant, qui amplifie les délicieuses sensations de la direction. Vraiment, la voiture profite bien de l’électrification et des relances puissantes et fluides qu’elle procure. Le seul reproche : même si c’est adroitement dissimulé, on sent bien une voiture un peu plus lourde qu’on ne le voudrait, en raison des batteries évidemment. Mais dans l’ensemble, la 308 est fidèle à la spécialité Peugeot : faire des voitures très engageantes à conduire. Prix de base de cette version plug-in 180 ch : 35 744 euros TVAC.

 

©Peugeot

L’avis de la famille Lamarche

« Superbe. Nous n’avons pas d’autre mot ! Par ailleurs, oui, le système multimédia est compliqué, et oui, on se demande si c’est pour obtenir de si belles proportions qu’on a un peu sacrifié les places arrière, un brin décevantes pour la catégorie. Quant au coffre de 361 litres, on ne s’attendait guère à mieux, s’agissant d’une hybride rechargeable. Validée pour un éventuel achat ? Point de vue séduction, sans hésiter. Sur un plan plus rationnel, c’est moins sûr. C’est curieux, nous avons l’impression d’avoir dit à peu près la même chose de l’Opel Astra. Ah, c’est exactement la même base technique ? On comprend mieux ! »

L’avis de l’expert en éco-conduite

Les conditions climatiques étaient certes défavorables mais, avec seulement 30 km d’autonomie électrique, on est très loin du chiffre officiel. Ensuite, le mode hybride n’est pas assez performant pour maintenir une conso raisonnable. Sans recharger, il ne faut effectivement pas longtemps pour aller chatouiller les 8 l/100 km. Un bon point tout de même : le test des vacances. Sur autoroute, à vitesse stabilisée, la 308 restera aux alentours de 7 l/100 km. Honnête, mais probablement moins bien qu’une simple version essence. N’achetez donc cette auto que si vous la rechargez tous les jours et faites peu de longs trajets.

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 367 / 2 062 / 1 444 – 5 places 1 603 kg – Moteur 4 cyl. 1,5 l essence hybride plug-in Puissance : 180 ch – Couple : 360 Nm – Conso WLTP : 1,1 l/100 km – CO2 WLTP : 24 g/km – Prix : 35 744 euros TVAC

Lire aussi >La Peugeot 5008 BlueHDi GT Line avec l’auteur Sébastien d’Errico : « C’est une vraie voiture »

©Peugeot
CIM Internet