Paris Match Belgique

Citroën C5 X : Comme avant, mais en mieux

on a affaire à une Citroën « de la grande époque », avec un design qui ne cherche pas à faire l’unanimité. | © Citroën C5 X

Voitures et mobilité

Bien que la marque ait retrouvé son identité, les aficionados attendaient qu’elle revienne sur son terrain par excellence : celui de la grande routière.

 

Par Stéphane Wamat

Ce retour est désormais une réalité avec la C5 X, familiale de 4,8 m de long, qui est tout ce qu’une Citroën doit être : non consensuelle, et surtout dotée d’un confort incomparable. Or en la matière, la C5 X fait fort, très fort.

A priori, on pourrait craindre un nouvel échec commercial, cette catégorie ne faisant plus guère recette en dehors des marques premium allemandes. Mais la C5 X ratisse plus large que ça, en adoptant quelques codes du SUV, comme une posture légèrement surélevée.

Pour le reste, on a affaire à une Citroën « de la grande époque », avec un design qui ne cherche pas à faire l’unanimité et un profil élancé qui rappellera à certains de bons souvenirs. Les mêmes regretteront en revanche que l’intérieur, bien que numérique et hautement connecté, soit plus « normal ». C’est vrai, il n’y a ici rien de particulièrement créatif, mais c’est au profit de la facilité d’usage.

 

©Citroën C5 X

D’ailleurs, la C5 X retrouve ce qu’on n’avait pas vu depuis longtemps dans une Citroën ou une cousine Peugeot : un vrai module de commandes pour la climatisation. Depuis leur fusion avec les Italiens de Fiat, les Français ont-ils enfin compris que le tout à l’écran était une très mauvaise idée ?

Signe des temps, Citroën ne propose ici aucun diesel. L’offre se limite pour le moment à des moteurs essence 130 et 180 ch et à une version hybride plug-in 225 ch, annoncée pour 50 km d’autonomie électrique. Un catalogue ni trop modeste, ni trop ambitieux, parfaitement dans la cible de la marque. Toutes les versions reçoivent en série les amortisseurs à butées hydrauliques progressives, innovation Citroën qui fait déjà de la nouvelle C4 et du C5 -Aircross les véhicules les plus confortables de leurs catégories.

Lire aussi >Citroën C5 Aircross Hybrid : Encore plus Citroën

L’effet est évidemment le même ici, mais la C5 X va plus loin : la version plug-in reçoit en plus des suspensions gérées électroniquement. Et là, c’est le nirvana ! En mode confort, c’est littéralement comme si on ne touchait plus le sol. On retrouve cette légère et agréable ondulation de la voiture sur les bosses. Si on n’aime pas ça, on peut choisir le mode intermédiaire ou le mode sport, qui maintiennent mieux la carrosserie sans pour autant verser dans l’inconfort.

Mais ce serait passer à côté de l’âme de cette C5 X, dont la douceur n’est égalée que par des voitures beaucoup, beaucoup plus chères. Car cette généreuse familiale démarre à 31 321 euros, tandis que la version hybride à 42 500 euros est très compétitive également.

 

©Citroën C5 X

L’avis de la famille Lamarche

  « Quand nous avons vu la C5 X arriver devant la maison, j’ai eu un pic d’émotion : j’ai pensé à mon grand-père qui avait une CX. Le design est présent, c’est clair. Et pas seulement ! Il y a aussi le très grand coffre et les places arrière incroyablement spacieuses. Je n’ai jamais conduit la CX, mais je me souviens parfaitement de sa façon de me bercer sur les bosses. Ressentir à nouveau cela en conduisant la C5 X m’a encore plus ému. Ne croyez pas que ce se soit juste un truc de nostalgie, toute la famille a apprécié ce confort “à l’ancienne”. Car il faut dire que c’est infiniment mieux qu’avant : on a la souplesse, mais pas le mal de mer. À ce prix-là, si Madame se laisse convaincre que le design est original et pas “bizarre”, comme elle nous l’a dit, nous mettrons cette Citroën tout en haut de notre liste. C’est Papy qui serait fier ! »

L’avis de l’expert en écoconduite

Le chouette effet secondaire d’un tel confort, c’est que ça donne envie de conduire décontracté. Or, une telle conduite est un facteur d’économie. C’est donc tout naturellement, sans devoir nous plonger loin dans l’exercice, que nous avons obtenu de très beaux chiffres : une autonomie -électrique très proche des 50 km annoncés, une moyenne de 3,2 l/100 km sur un parcours de plus de 100 km sans recharger, et un peu plus de 6 l/100 km au « test des vacances ». Citroën a -vraiment tout réussi avec ce modèle. Espérons que le public ne le boudera pas.

Lire aussi >Citroën AMI : boîte à sourires

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 805 / 1 865 / 1 485 – 5 places 1 580 kg – Moteur 4 cyl. 1,5 l essence hybride plug-in Puissance : 225 ch – Couple : 360 Nm Conso WLTP : 1,5 l/100 km – CO2 WLTP : 33 g/km Prix : 42 527 € TVAC

 

©Citroën C5 X

 

Mots-clés:
Citroen test automobile
CIM Internet