Paris Match Belgique

Ford Mustang California Special : Tous les prétextes sont bons

Le titre que nous avons choisi est à prendre à tous les degrés. Tout est bon pour essayer une Mustang. | © ©Ford

Voitures et mobilité

Oui, nous vous avons déjà présenté une Mustang il y a un peu plus d’un an. Mais c’était le coupé, pas le cabrio. Et puis, celle-ci est spéciale. Excuses suffisantes pour réinjecter une dose de plaisir coupable dans notre rubrique…


Par Stéphane Wamat

Soyons clairs : la proposition d’essayer (encore) une Ford Mustang ne se refuse pas. Surtout quand on est en période de soleil estival et que la Mustang en question est une California Special, une série uniquement proposée sur la version cabrio à moteur V8 de 450 chevaux. Les différences avec une autre cabrio V8 ? Des jantes et un habillage intérieur spécifiques, des sièges chauffants et ventilés de série, des logos « CS » (pour California Special) ci et là, et autres détails esthétiques. Mais finalement, peut-on rendre plus spéciale une voiture qui l’est déjà intrinsèquement ?

Le titre que nous avons choisi est à prendre à tous les degrés. Tout est bon pour essayer une Mustang. Tout est bon pour tourner la petite poignée qu’on a au-dessus de la tête, pousser sur un bouton et faire tomber la capote en quelques secondes. Et surtout, tout est bon pour, quand une ligne droite dégagée ou un virage trop tentant se pointe entre des portions de route menées à un rythme relax, demander au V8 de donner de la voix. C’est là qu’on se rappelle que Ford n’a pas créé une sportive d’apparat.

 

©Ford

Jamais en effet une Mustang ne fut aussi compétente en conduite engagée, même selon les très exigeantes références européennes. Elle qui a l’air si énorme et pataude est, en fait, de plus en plus légère et agile à mesure qu’on monte le tempo. Elle se révèle ainsi pour ensuite redevenir cette imposante bête pleine de charme exotique, sur laquelle se retournent tous les mômes (ou ceux qui le sont toujours un peu) avec un enthousiasme non feint dès qu’ils l’entendent arriver, avant même de la voir.

Oui, la California Special est un cabrio véritablement sportif et aussi polyvalent. En plus, il n’est pas vraiment cher pour ce qu’il est : moins de 65 000 euros. Même quand les taxes sont payées, on a encore dépensé beaucoup moins que pour une BMW ou une Porsche de performances équivalentes. En cela, elle est économique. Mais vous verrez que notre expert en écoconduite a une tout autre approche…

L’avis de la famille Lamarche

« Nous sommes d’accord, tous les prétextes sont bons. Et quand on nous a proposé cet essai, nous n’avons évidemment pas dit “Oh non, pas encore une Mustang !” De fait, en version cabrio, l’expérience est encore différente. C’est l’Amérique. Mais en version chouette, en version cool. Bref, nous en avons profité. Cela dit, heureusement qu’un des enfants était déjà parti en camp scout, vu qu’on ne s’y installe qu’à quatre.

Et il faut que Madame prenne le volant : avec son mètre soixante, n’importe qui peut s’asseoir derrière elle, tandis qu’avec mon mètre quatre-vingts, pas d’autre solution que de me mettre à droite et d’avancer le siège autant que possible. Et, bien sûr, un coffre de 332 litres, c’est bien pour les week-ends, mais un peu juste pour une famille. Bref, nous avons vécu encore un moment de rêve, mais nous n’en sommes pas encore au stade de nous offrir une telle voiture-plaisir. Que ceux qui le peuvent en profitent ! »

 

©Ford

L’avis de l’experet en ecoconduite

Comment vous dire ? À la base, ma mission dans cette rubrique est de démontrer qu’on peut consommer aussi peu, et même moins, que ce qu’annoncent les normes WLTP. Et oui, c’est également possible avec une Mustang Cabrio à moteur V8. Sauf que moins de 12,5 l/100 km (en restant vraiment très calme, ce qui est difficile avec un engin aussi enthousiasmant), c’est toujours plus de 10 l/100 km. Et quand l’essence s’envole en direction des 2,50 euros le litre, difficile de conclure en disant : « Vous voyez ? Pas de souci, allez-y… »

 

©Ford

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 789 / 1 916 / 1 396 – 4 places – 1 818 kg – Moteur V8 5 l essence – Puissance : 449 ch – Couple : 529 Nm – Conso WLTP : 12,5 l/100 km – CO2 WLTP : 279 g/km – Prix : 64 400 euros TVAC

CIM Internet