Paris Match Belgique

Toyota Corolla : Sans cesse sur le métier remettez votre ouvrage

Les ingénieurs ont donc travaillé à gommer le principal (et pratiquement éternel) reproche qu’on adresse à ces modèles hybrides. | © Toyota

Voitures et mobilité

Loin de se reposer sur ses lauriers, Toyota continue sans relâche à faire progresser un système hybride lancé il y a déjà… vingt-cinq ans ! Avec la Corolla mise à jour, c’est à nouveau le cas.

 

Par Stéphane Wamat

Oui, c’est bizarre de réaliser que cela fait un quart de siècle que Toyota a lancé la première voiture hybride du marché ! C’est fou le chemin parcouru par le système. Avec la Corolla revue et corrigée, le constructeur améliore encore ses moteurs 1,8 et 2,0 électrifiés. Des améliorations qui répondent aux commentaires des utilisateurs.

On passera très rapidement sur les nouveautés visibles de ce facelift, puisque la voiture se contente de retouches à la partie basse des pare-chocs et de deux écrans (combinés d’instruments et multimédia) aux dimensions accrues. Le reste des améliorations est invisible, mais perceptible. Les ingénieurs ont donc travaillé à gommer le principal (et pratiquement éternel) reproche qu’on adresse à ces modèles hybrides : une différence étrange, voire déstabilisante, entre l’accélération demandée en poussant la pédale de droite, la sonorité qu’émet le moteur et l’accélération effectivement ressentie.

Un double effet élastique (un temps de retard entre le pied qui pousse et la voiture qui accélère) et « moulin à café » (le moteur monte à haut régime d’un seul coup, et y reste stable alors que la voiture va de plus en plus vite). Cela peut s’avérer désagréable, irritant, et c’est précisément ce que modifie la nouvelle Corolla.

Soyons de bon compte : cela fait longtemps que Toyota corrige le tir. Aujourd’hui, on est vraiment très loin de ce qu’on pouvait ressentir dans la Prius de seconde génération, ou même dans l’Auris, qui a précédé la Corolla. Bref, on touche ici au but, avec une corrélation presque parfaite entre le pied, l’oreille et le reste du corps. On y gagne vraiment en confort, mais aussi en plaisir. Car sans s’en vanter, Toyota crée d’excellents châssis, donc des voitures compétentes en conduite dynamique. C’est parfois le moteur hybride qui casse l’envie d’y aller. Mais de moins en moins.

N’oublions évidemment pas de préciser que le constructeur a aussi amélioré les performances énergétiques : moteurs électriques plus puissants, batteries plus compactes et plus légères, mais à la densité énergétique améliorée. Tout ça donne des puissances cumulées en hausse (140 ch pour la version 1,8, 196 ch pour la 2,0), qui augmentent forcément le plaisir.

La nouvelle Toyota Corolla 1,8 Hybrid sera lancée à la rentrée. Les prix ne sont pas encore connus. Dommage !

Lire aussi >Toyota Aygo X : la résistante

©Toyota

L’avis de la famille Lamarche

« Heureusement que vous nous dites que c’est un facelift, parce qu’on ne voit vraiment rien de nouveau ! Même les écrans plus grands, ça nous échappe, n’étant pas familiers de la Corolla. En fait, nous la découvrons, et avec plaisir. Beau design extérieur, break qui a de l’allure, intérieur pas fun mais bien conçu et de qualité… Les Toyota ont bien développé leur pouvoir de séduction ! Places arrière ? On valide, et plus encore le coffre de près de 600 litres. Un vrai break, quoi. Sur la liste ? On verra quand les prix seront connus. »

©Toyota

L’avis de l’expert en ecoconduite

Chez Toyota, on dit qu’on a surtout modifié le système hybride, pour augmenter les performances sans modifier les consos et les émissions. De fait, la fiche technique de la version 1,8 annonce toujours 4,5 l/100 km et 102 g CO2/km. Mais nous savons d’expérience que bien utilisé, un supplément de puissance réduit la conso. Et bingo : nous avons consommé 4,4 litres, alors que le même parcours avec l’ancienne Corolla 1,8 avait donné 4,7 litres. Ils sont trop modestes, chez Toyota !

Lira aussi >Toyota Hilux GR Sport : un petit goût de désert

DONNEES TECHNIQUES

L/l/h (mm) : 4 650 / 1 825 / 1 535 – 5 places – 1 490 kg
Moteur 4 cyl 1,8 l essence hybride – Puissance : 140 ch
Couple : 185 Nm – Conso WLTP : 4,5 l/100 km
CO2 WLTP : 102 g/km – Prix : NC

Mots-clés:
Toyota moteur hybride
CIM Internet