Paris Match Belgique

Honda HR-V : l’autre marque de l’hybride

Son look n’est pas son argument majeur. Et ce n’est pas plus le cas pour le design intérieur, même si tout est harmonieux, bien agencé, qualitatif et de bon goût. | © DR

Voitures et mobilité

Quand on pense hybride, on pense Toyota. Une seule marque peut vraiment rivaliser avec cette référence : Honda. La preuve avec le SUV compact HR-V.

 

Par Stéphane Wamat

Non, le Honda HR-V n’est pas vraiment nouveau, puisqu’il a été lancé il y a à peu près un an. Mais c’est aujourd’hui que nous découvrons ce SUV compact de 4,34 m de long, équipé d’un des systèmes hybrides les plus efficaces du marché. Mieux vaut tard que jamais !
D’emblée, un aveu : nous avons vraiment beaucoup de mal à nous prononcer sur son design.

Il n’est pas vilain, mais il n’a pas non plus un énorme pouvoir de séduction. Il est original mais pas au point d’être indigeste, et on imagine donc bien que certains le trouveront à leur goût. Globalement, toutefois, son look n’est pas son argument majeur. Et ce n’est pas plus le cas pour le design intérieur, même si tout est harmonieux, bien agencé, qualitatif et de bon goût, avec par exemple ce bandeau de similicuir qui traverse la planche de bord.

En revanche, l’habitacle est remarquablement fonctionnel. L’équipement est complet dès la version de base, avec une caméra de recul, un système multimédia connecté à écran tactile 9” et toute la panoplie des aides à la conduite. Là, le HR-V commence vraiment à marquer des points. Mais c’est quand il prend la route qu’il se révèle vraiment !

 

Honda

Le HR-V est un vrai modèle Honda, marque qui n’a plus rien à prouver en matière de plaisir de conduire. Sans aller jusqu’à la sportivité pure, on sent dans le châssis du véhicule tout l’ADN dynamique de la marque. Le train avant est précis, la direction offre un bon feeling et la tenue de route est d’excellent niveau. Honda offre tout cela sans pour autant sacrifier le confort.

Lire aussi >Honda Civic : apparences trompeuses

Oui, l’amortissement est un poil ferme dans certaines situations, mais on a senti bien pire chez des concurrents qui n’offraient pas la moitié de l’agrément du HR-V. Si seulement l’ensemble hybride (basé sur un moteur essence 1,5 litre) en donnait un peu plus, et si la boîte auto eCVT était plus en prise avec le moteur en conduite sportive, comme sur la nouvelle Civic, par exemple… Mais sincèrement, l’équilibre entre plaisir et consommation est plutôt réussi. Le Honda HR-V démarre à 32 175 euros TVAC.

L’AVIS DE LA FAMILLE LAMARCHE
« L’espace aux jambes, à l’arrière, est très généreux pour la catégorie. Il est juste dommage que la place centrale ne convienne pas du tout à de longs trajets. En revanche, le coffre ne propose que 319 litres, c’est vraiment peu ! Oui, mais… il y a les fameux “magic seats”, les assises de banquette arrière se relevant à la verticale pour dégager un bel espace de chargement. Et surtout, même quand les sièges sont occupés, on peut ranger des choses dessous ! Pratique pour les vacances. Elle gagne donc à être connue, cette Honda. »

 

©DR

L’AVIS DE L’EXPERT EN ECOCONDUITE
On vous le confirme : Honda n’a rien à envier à Toyota en matière d’efficacité énergétique. Le fonctionnement du système Honda est différent, mais il est tout aussi compétent. Le constructeur annonce une moyenne de 5,4 l/100 km, et c’est exactement ce que nous avons relevé durant un essai mixte. Précision : c’est toujours en ville que la conso était la meilleure. Et encore, sur des trajets relativement courts, par temps froid. Le moteur essence était donc particulièrement sollicité pour nous fournir le chauffage. Un jour de redoux, le HR-V nous a montré qu’il pouvait négocier la ville avec une moyenne comprise entre 4,5 et 5 l/100 km. Remarquable !

DONNEES TECHNIQUES
L/l/h (mm) : 4 340 / 1 790 / 1 582 – 5 places – 1 380 kg Moteur 4 cyl. 1,5 l essence hybride – Puissance : 131 ch Couple : 253 Nm – Conso WLTP : 5,4 l/100 km – CO2 WLTP : 122 g/km – Prix : 32 175 euros TVAC

CIM Internet