Paris Match Belgique

Fini pour les touristes de choisir le prix de leur entrée au « Met » à New-York

Metropolitian Museum of Art

Les touristes devront désormais payer le prix afficher | © Belga / EPA/JUSTIN LANE

Voyages

Fini le prix d’entrée laissé à l’appréciation des touristes du « Met » à New York: ces derniers devront à compter du 1er mars payer obligatoirement 25 dollars (environ 21 euros) pour visiter le plus prestigieux des musées américains.

Depuis 1970, les visiteurs de ce mastodonte culturel de la 5e Avenue se voyaient proposer un prix « suggéré » de 25 dollars par adulte, une politique « inhabituelle » pour un musée de renommée internationale, a souligné le président du Met, Daniel Weiss. Dès le 1er mars prochain, les 25 dollars seront obligatoires pour les adultes non résidents de l’Etat de New York, a-t-il précisé. Etudiants et seniors bénéficieront par ailleurs de tarifs réduits, à respectivement 12 et 17 dollars. Les enfants de moins de 12 ans entreront gratuitement.

Lire aussi > Plongée dans les coulisses d’un palace new-yorkais mythique

Ce changement de politique intervient après des mois de consultations avec la mairie de New York: ils ont accepté la nouvelle politique de ce catalyseur du tourisme culturel qu’est le Met, sans craindre d’impact négatif pour le tourisme, vital pour l’économie new-yorkaise avec quelque 61,8 millions de touristes en 2017, selon Fred Dixon, président de NYC and Co. qui chapeaute le tourisme municipal. D’autant que l’augmentation s’accompagnera d’une extension de la validité des billets – trois jours consécutifs – qui devraient encourager plus de visiteurs à visiter les deux annexes que sont le Met Breuer et les Cloisters (Cloîtres), à l’extrême nord de Manhattan. « Depuis 12 ans, nous avions constaté une diminution significative de l’efficacité de notre politique » de prix suggéré, a encore expliqué M. Weiss.

Visiteurs radins

Si 63% des visiteurs déboursaient 25 dollars en 2004, seuls 17% des visiteurs ont accepté de débourser cette somme en 2017, a indiqué le président, arrivé à la tête du Met en 2015 pour redresser les finances du prestigieux musée, au budget annuel de 305 millions de dollars. Du coup, alors même que la fréquentation du Met augmentait ces dernières années, les recettes tirées des entrées « restaient stationnaires », a-t-il précisé. Les entrées sont cependant une source mineure de financement du Met: elles représentent aujourd’hui 14% des recettes, et, même avec la prochaine augmentation, leur part ne devrait pas excéder 17%, selon M. Weiss. Contrairement au musée du Louvre à Paris – dont le prix d’entrée est fixé à 15 euros par adulte – le Met reçoit peu de subventions publiques et tire le gros de ses revenus des dons, qui couvrent environ la moitié de son budget annuel, a-t-il souligné.

– Avec Belga

CIM Internet