Paris Match Belgique

Dans ce pittoresque village allemand, le loyer n'a plus augmenté depuis 500 ans

Les locataires ne payent que 88 cents de loyer par an | © Flickr @ Jens Cramer

Voyages

C'est à Augsbourg, en plein coeur de la Bavière, que se trouve le charmant quartier de Fuggerei dont les charmantes façades de crépi coloré recouvertes de Lierre évoquent les Pays-Bas ou l'Angleterre. Le loyer exorbitants en moins : ici, les locataires paient le même prix qu'il y a 500 ans. 

Incroyable, mais vrai. Et au moins tout aussi abracadabrant que le destin de Jakob Fugger, le richissime entrepreneur à l'origine de la création du Fuggerei. Surnommé "le Riche", Jakob, né en 1459, n'est pas seulement le plus célèbre des banquiers de la famille Fugger, il est aussi le seul à avoir eu l'honneur de se faire tirer le portrait par Dürer. Héritier aves ses frères de l'entreprise familiale lancée par Jakob l'Ancien, il décide de l'étendre vers la mer Adriatique, et en profite pour mettre sur pied un service régulier de renseignements tellement efficace que l’empereur en personne y fait appel pour acheminer son propre courrier. Grâce à son esprit d'entreprise, la famille Fugger se retrouve à la tête d'une fortune évaluée à 5,1 millions de guldens alors même que le salaire moyen de l'époque ne dépassait pas une trentaine de guldens par an. Mais pas question de chercher le profit à tout prix sans faire preuve de charité.

88 cents de loyer annuel

En 1517, Jakob Fugger ordonne en effet la construction dans sa ville natale d'Augsbourg d'une communauté dédiée à rendre un hébergement accessible aux travailleurs les plus pauvres de la ville. Le résultat : un véritable village-dans-la-ville, constitué de 67 maisons, 147 appartements mais aussi une église et un bâtiment administratif. Et si l'ensemble a dû être rénové après avoir été endommagé durant la Seconde guerre mondiale, il n'a jamais cessé d'être entièrement occupé depuis la fin de la construction en 1520. Plus incroyable, encore : le loyer n'a pas augmenté depuis 500 ans, et les locataires actuels ne paient que 0.88 euros par an pour habiter dans ce charmant ensemble de bâtiments aux murs dorés. Trop beau pour être vrai ? Presque.

Flickr @ Jens Cramer

Lire aussi > L'Allemagne devient le 14e pays européen à légaliser le mariage gay

Tout le monde n'a en effet pas la possibilité de devenir locataire dans le Fuggerei. Depuis ses débuts, la communauté est entièrement composée de croyants catholiques. Ceux qui désirent introduire un dossier de location doivent prouver leur foi et habiter Augsbourg depuis au moins deux ans. Un bon moyen pour Jakob Fugger, fervent catholique dont les entreprises ont notamment inclus la vente d'indulgences papales, de garantir que la religion prospère dans la région. Bonne nouvelle pour les laïques ou les membres d'autre confessions : il est possible de visiter le Fuggerei moyennant un droit d'entrée de 4 euros, soit près de cinq fois le loyer annuel tout de même.

CIM Internet