Paris Match Belgique

Partir en vacances sur une île interdite aux hommes, c’est possible

Image d'illustration. | © Flickr : Roberto Trombetta

Voyages

Pour celles qui veulent prendre leurs vacances loin des hommes, elle propose une île exclusivement réservée aux femmes.

 

Prendre congé et se relaxer, le tout dans un cadre idyllique où il est impossible de croiser la gente masculine dans les couloirs de l’hôtel ou sur la plage ; la SuperShe Island l’a fait.

Pause de testostérone

Fondée par Kristina Roth, cette île paradisiaque située aux abords d’Helsinki en Finlande a été spécialement conçue pour les femmes qui ressentent le besoin de faire une « pause » de testostérone et passer quelques temps loin des hommes. Figurant dans le classement Forbes des dix cheffes d’entreprise qui ont engendré le plus de revenus en 2015, Kristina Roth a appliqué une politique interdisant strictement l’accès aux hommes sur son île.

Lire aussi > Okinoshima : l’île japonaise classée au patrimoine mondial interdite aux femmes

Pour elle, la présence masculine empêcherait les femmes de se ressourcer pleinement. Comme elle l’explique au New York Post, « l’idée de SuperShe Island c’est de dire aux femmes ‘Hé, concentrez-vous sur vous-mêmes et ne laissez pas vos hormones prendre le contrôle’ ». Car « lorsqu’un mec mignon arrive », souligne-t-elle, « les femmes se mettent du rouge à lèvres », focalisant ainsi leur attention sur lui plutôt que sur leur besoin de ce relaxer.

« Les femmes ont besoin de passer du temps entre elles »

Sur base d’une observation personnelle faite lors d’un séjour de vacances en Californie, la businesswoman a remarqué une baisse des « bonnes énergies » et un changement d’ambiance en présence d’hommes dans les parages. L’idée n’est pourtant pas de fuir ces messieurs, précise-t-elle. Mais de se retrouver entre femmes et pour le plaisir. Comme le rapporte The Independent, si Kristina est loin de détester les hommes en les bannissant à tout jamais, elle éprouve – pour le moment – le besoin d’offrir ce choix aux femmes qui souhaiteraient se retrouver rien qu’entre elles.

Lire aussi > Flatulences, sexe, règles et linge sale : Sur Instagram, une artiste célèbre le (vrai) quotidien des femmes

« Les femmes ont besoin de passer du temps entre elles, de nourrir leurs rêves et leurs désirs », a déclaré un porte-parole de l’île encore actuellement en construction. Pour celles qui souhaiteront se rendre sur l’île privée, elles peuvent d’ores et déjà soumettre leur candidature sur le site qui annonce « l’ouverture » de l’île prévue pour juin 2018.

Mots-clés:
vacances ile femmes Finlande
CIM Internet