Paris Match Belgique

Zealandia, un nouveau continent découvert au large de l’Australie

Vue sur la mer depuis la baie d'Okains, en Nouvelle-Zélande | © DPA

Voyages

Selon un article publié par le Geological Society of America Journal, la Terre serait composée, non pas de six, mais de sept continents : l’Afrique, l’Amérique, l’Asie, l’Antarctique, l’Océanie… et Zealandia ?

 

Un groupe de scientifiques dont le géologue néo-zélandais Nick Mortimer, affirme qu’un septième continent se cacherait sous la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie depuis des milliers d’années. Ces deux îles feraient en réalité partie d’un seul et même bloc de près de cinq millions de kilomètres carrés dont une grande majorité serait immergée.

Lire aussi : Un « microcontinent » perdu découvert sous l’île Maurice

© Geological Society of America Journal

Dans l’article paru sur le site du Geological Society of America Journal, les scientifiques expliquent que ce potentiel nouveau continent baptisé Zealandia, est une entité géologique distincte de l’Australie dont 94 % du territoire se cacherait sous l’océan Pacifique. Il ne pourrait ainsi pas faire partie du continent océanien. Ils auront mis près de vingt ans à récolter ces données, après qu’en 1995, le géophysicien Bruce Luyendyk suggère son existence. Ce n’est donc pas une réelle nouvelle découverte pour les chercheurs qui ont mis deux décennies à trouver les informations nécessaires pour appuyer aujourd’hui leur hypothèse.

© Geological Society of America Journal

Ce qui est nouveau, c’est que d’après les chercheurs, Zealandia remplirait tous les critères pour acquérir l’appellation continent : une séparation tectonique bien distinctive entre Zealandia et l’Océanie, un large territoire émergé et une structure de croûte terrestre. Bien plus qu’une simple reconnaissance, cette découverte permettrait aux scientifiques d’étudier plus en profondeur la formation des continents.

CIM Internet