Paris Match Belgique

À la découverte de Gand en 10 adresses incontournables

Gand est une des villes les plus attachantes de Belgique | © Flickr @ Matt B

Voyages

Plus cool que Bruges, plus confidentielle qu'Anvers et moins snob que Knokke, Gand n'en est pas moins une des villes les plus attachantes de Flandre et une destination idéale pour un city-trip où culture, shopping et gourmandise sont au menu. À condition de savoir par où croquer la ville : suivez le guide !

1 adresse où dormir

En plein coeur du piétonnier, dans l'ancien hôtel de poste rénové avec cachet, 1898 The Post accueille les voyageurs dans un cadre au goût exquis où l'accent est mis sur le confort et l'authenticité. Dans les chambres, matériaux précieux et tons chauds offrent un écrin parfait pour l'ambiance cabinet de curiosités imaginée par la décoratrice d'intérieur Géraldine Dohogne.

Zannier Hotels

Depuis les immenses fenêtres d'époque, on bénéficie d'une vue imprenable sur l'eau et le flot des passants; de quoi trouver la motivation nécessaire à quitter le confort incroyable de l'hôtel. Du nécessaire à gin fourni dans le mini-bar au luxe des douches italiennes parées de marbre en passant par la générosité du petit-déjeuner et le moelleux de la literie, chaque détail a été pensé pour que le séjour soit inoubliable. Sans oublier que la situation idéale de l'hôtel en fait le point de chute parfait pour partir à la découverte de la ville. (1898 The Post - Graslei n°9 - Chambres dès 160 euros )

The Post 1898
Zannier

3 adresses où se régaler

Pour goûter au meilleur de ce que la street-food locale (et internationale) a à offrir, passage obligé par le Holy Food Market, église reconvertie où les foodies viennent se prosterner à l'autel de la gourmandise. Depuis les tables disséminées au rez-de-chaussée où les moelleux canapés de velours cachés à l'étage, on se laisse guider par son estomac et on part pour un voyage gustatif qui va de l'Inde à l'Italie en passant par le Portugal ou le Japon. Dépaysement garanti ! ( Holy Food Market - Beverhoutplein n°15 )

Facebook @ Holy Food Market

Pour manger comme des BVs et découvrir une version moderne et savoureuse de la gastronomie locale, rendez-vous chez Publiek, l'adresse tenue avec amour par Olly Ceulenaere et Kelly Dehollander. Dans un espace cosy et épuré, on déguste une bistronomie à prix doux et on en profite pour redécouvrir légumes oubliés et ingrédients galvaudés. Plutôt que de nager dans une casserole, les moules se la jouent mise en bouche avec des légumes croustillants, tandis qu'une préparation de betterave se pare de moutarde pour venir titiller les papilles. C'est beau, bon, et carrément belge : Olly Ceulenaere n'a pas hésité à installer une pompe à bière dans son restaurant étoilé, chaque variété étant sélectionnée en fonction du plat qu'elle accompagne. Un régal ! ( Publiek - Ham n°39 )

Publiek

Plus exotique, mais tout aussi réussi, A Food Affair marie avec délice les gastronomies occidentales et orientales, avec une préférence assumée pour les recettes venues de Thaïlande. Le bar au curry jaune est un voyage gustatif qui emmène le gourmet de la mer du Nord au pays du sourire, et la crème brûlée accompagnée d'une glace aux agrumes est tout bonnement irrésistible. Surtout, ne pas résister à la tentation de la salade de papaye, croustillante et rafraîchissante. Le cadre est aussi charmant que la carte, mais mieux vaut réserver pour s'assurer de pouvoir y goûter. ( A Food Affair - Hoogstraat n°58 )

A Food Affair

2 adresses où s'enivrer

Tout à la fois café et dancefloor endiablé, le Charlatan est une véritable institution gantoise, et l'inspiration pour le film Belgica. L'ambiance est bouillonnante, les habitués sont fascinants à observer et on se laisse emporter par la musique et les divins nectars qui coulent à flots dans cette adresse aussi improbable qu'incontournable. ( Vlasmarkt n°6 )

Café Charlatan

Nul besoin de séjourner au 1898 The Post pour profiter de son bar cosy et chic, The Cobbler. Lové dans un des fauteuils confortables qui donnent au bar de faux airs de bibliothèque british, on admire les portraits anciens et la collection de bouteilles dans lesquelles se reflète la lumière.

The Cobbler

Difficile de faire son choix parmi les cocktails aux noms plus enivrants les uns que les autres, mais les amateurs de Bloody Mary ne manqueront pas de se laisser séduire par le Bloody Samouraï, mocktail à base de miso et de jus de tomate imaginé pour la Tournée Minérale et délicieux avec ou sans vodka. Mention spéciale également pour les légumes accompagnés d'un aïoli d'ail noir, délicieux interlude entre deux cocktails. Surtout, ne pas rater un détour par les toilettes et le selfie obligatoire dans le miroir avec le papier peint dément en toile de fond. ( (1898 The Post - Graslei n°9 )

The Cobbler

1 adresse où se promener

Pour se mettre au vert, rien de tel qu'un détour par le Jardin botanique de l'université de Gand, entre arbres primitifs, jardin alpin et serres tropicales. Quand on a fini de s'émerveiller devant les plantes et fleurs exotiques exposées ici, on passe par le Citadelpark tout proche pour admirer les arbres séculaires qui y sont plantés. Une pause nature en plein coeur de la ville, et le terrain de jeu rêvé pour les amateurs de photographie. ( Karel Lodewijk Ledeganckstraat n°35 )

Michel Van Thournout

2 adresses où se ruiner

Après avoir fait des vagues à Knokke, L'Amuzette a ouvert une deuxième adresse à Gand, en gardant le même concept : du beau et du bon, avec un joyeux mélange de vintage, design et littérature ainsi qu'une carte gourmande pour se régaler entre deux emplettes. L'espace est lumineux et aéré et vaut le détour même pour ceux qui ne sont pas particulièrement accros au shopping. On y déniche un joli bijou, un livre à la page, ou simplement le cadre parfait pour alimenter son Instagram à grands coups de #visitghent. ( Krommewal n°2 )

L'Amuzette

Avec des labels cultes tels que Malin + Goetz et Aesop mais aussi des marques pointues et confidentielles, la sélection de Fin du Jour est un rêve de beautista, et l'occasion de faire de belles découvertes beauté. On se laisse tenter par les bougies Diptyque et les sublimes shampoings OUAI, approuvés par Kim K herself; et on ne résiste pas à dénicher un parfum de niche qu'on ne sentira sur personne d'autre que soi. Une belle adresse remplie de trésors dont il est (très) difficile de repartir les mains vides. ( Vlaanderenstraat n°80 )

 

FDJ

1 adresse où s'enrichir

Culturellement, s'entend. On se perd dans le dédale du musée du design, et on retrouve son âme d'enfant en admirant la collection interactive et surprenante rassemblée ici. On trouve ici le meilleur de la création venue de Belgique et d'ailleurs, et on en prend plein les yeux. Si le musée se cache derrière une façade du XVIIIe siècle, il est abrité dans un bâtiment moderne et ouvert où les expositions temporaires rivalisent de beauté avec la collection permanente. ( Jan Breydelstraat n°5 )

Design Museum Gent
CIM Internet