Paris Match Belgique

Besançon, l’expérience du bonheur entre la France et la Suisse

Les méandres du Doubs. | © DR

Voyages

En Bourgogne-Franche-Comté, la ville historique est au cœur d’un des événements de l’année.

En 2018, Besançon et son emblématique citadelle célèbrent les dix ans de l’inscription des fortifications de Vauban sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Expositions, animations, rencontres et découvertes rythment cet anniversaire. L’occasion rêvée de (re)découvrir cette ville d’art et d’histoire, qui réussit l’exploit de s’attirer tant les faveurs des esprits curieux et contemplatifs que des sportifs et des aventuriers. Jugez plutôt.

Une ville aux mille facettes

Chef-d’œuvre de l’architecture militaire inscrit à l’Unesco depuis 2008, la citadelle de Besançon est considérée comme l’une des plus belles de France. Surplombant la vieille ville, ses remparts offrent des panoramas d’une beauté à couper le souffle. Résolument vivante, cette forteresse, qui s’étire sur 11 ha, abrite trois Musées de France, dont un muséum qui fait le bonheur des enfants, avec ses nombreux animaux, et l’émouvant musée de la Résistance et de la Déportation. Une visite s’impose.

La majestueuse citadelle.

Lové dans un méandre du Doubs, le cœur historique de Besançon charme les amateurs de belles pierres qui découvrent, au gré des rues piétonnières, de superbes hôtels particuliers, de charmantes cours intérieures et d’élégants édifices religieux. Joyau Renaissance, le palais Granvelle abrite le musée du Temps, fascinant hommage à la tradition horlogère de la ville et à la passion pour la haute précision de ses artisans. Jusqu’en janvier 2019, une exposition temporaire met à l’honneur Victor Hugo et la défense du patrimoine. Une raison supplémentaire de s’attarder dans ce joli musée.

Lire aussi > 9 sites Unesco de Bourgogne-Franche-Comté à découvrir absolument

Tout de vert vêtue

Aux pierres gris-bleu des façades font écho les camaïeux de vert des jardins, parcs et autres promenades arborées. Pour prendre la pleine mesure de cette nature omniprésente, rien de mieux que de se balader le long des rives du Doubs, jusqu’à la Gare-d’Eau. Entourée de sept collines boisées, « Besançon la verte » est le paradis des sportifs, amateurs ou aguerris. Sentiers de randonnées, boucles cyclo, circuits trail, parcours d’escalade, base de loisirs kayak, sites d’envol en vol libre… Depuis quelques années, le Grand Besançon a su s’imposer comme une destination outdoor incontournable.

Envie de voyager dans le temps ?

Cap sur le musée des Maisons comtoises de Nancray, à 15 km à vol d’oiseau. Niché au cœur d’un parc paysager de 15 ha où chevaux comtois et vaches montbéliardes pâturent allègrement, ce musée à ciel ouvert est une invitation à la flânerie. Authentiques maisons comtoises datant du XVIIe au XIXe siècles où sont reconstituées des scènes de la vie rurale d’autrefois, jardins biologiques à thème pour mieux comprendre l’usage et la nécessité des végétaux… Au fil du parcours fleurissent d’étonnantes découvertes. De quoi se dégourdir les jambes et rassasier les esprits les plus curieux. A bon entendeur…

Le miroir des quais.

À ne pas manquer

Après plusieurs années de fermeture, le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon rouvrira ses portes en novembre 2018. De nouveaux espaces d’exposition baignés de lumière naturelle permettront d’admirer plus de 1 500 œuvres supplémentaires, à travers un parcours muséographique entièrement repensé et modernisé. Une ouverture très attendue…

Plus d’informations sur patrimoine.bourgognefranchecomte.com. Par Maryline Pouchain, en collaboration avec France.fr.

CIM Internet