Pourquoi le Pérou va limiter l’accès au Machu Picchu

Pourquoi le Pérou va limiter l’accès au Machu Picchu

machu pichu

Le Machu Pichu est menacé par le tourisme. | © Curioso Photography / Unsplash

Voyages

L’accès au célèbre monument va être restreint aux touristes. 

Les autorités péruviennes vont limiter l’accès des touristes à deux temples et une pyramide de la cité inca de Machu Picchu. Le gouvernement veut ainsi éviter qu’ils ne se dégradent davantage. « C’est une expérience pilote » destinée « à conserver le patrimoine culturel tout en facilitant la visite aux touristes« , a expliqué le chef du parc archéologique de Machu Picchu José Bastante. Les autorités péruviennes ont en effet décidé de prendre des mesures afin de protéger le Machu Picchu. Après avoir résisté pendant des siècles aux intempéries et séismes fréquents dans la région, le patrimoine péruvien pourrait succomber à la pression touristique.

Lire aussi >Lors de l’élection de Miss Pérou 2018, les candidates en ont profité pour dénoncer les violences faites aux femmes dans leur pays

Ces restrictions s’appliqueront dans un premier temps durant le mois de mai et concernent le temple du Soleil, le temple du Condor et la pyramide d’Intiwatana. « Ces mesures répondent à la nécessité de conserver Machu Picchu, car on constate une usure de la surface en pierre à cause du passage des visiteurs vers les trois secteurs mentionnés« , a indiqué le ministère. Si les résultats sont probants, les restrictions pourraient être pérénnisées à compter du 1er juin.

 

View this post on Instagram

 

This is Machu Picchu😍 📸: @brookslaich

A post shared by Travel Adventure Spirit (@adventure.spirit) on

6000 touristes par jour

Quelque 6.000 touristes, répartis en deux tours, peuvent visiter chaque jour la célèbre citadelle de pierre édifiée au XVe siècle sur le versant oriental des Andes. En vertu des restrictions annoncées  ils disposeront de trois heures maximum pour visiter les trois monuments concernés.  Si les résultats sont probants, les restrictions pourraient être pérénnisées à compter du 1er juin.

Lire aussi > Pérou : l’Amazonie grignotée de 120 000 hectares chaque année

La cité de Machu Picchu, qui signifie « Vieille Montagne » en langue quechua, a été édifiée au 15ème siècle. Découverte par l’explorateur américain Hiram Bingham en 1911 et inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983, la cité se trouve à une centaine de kilomètres de Cuzco, ancienne capitale de l’Empire inca dans le sud-est du Pérou actuel.

Avec Belga 

Mots-clés:
machu pichu
CIM Internet