Paris Match Belgique

Mapstr, l’appli indispensable pour ne plus oublier les bonnes adresses

Une jeune femme à Gand en city-trip

Qui n'a jamais rêvé de mémoriser tous ses bons plans, que ce soit ceux du quotidien ou ceux à tester lors d'un prochain city-trip ? | © Unsplash/Hector Martinez

Voyages

Pour planifier votre prochain city-trip ou votre restaurant entre amis, une seule application : Mapstr, une carte interactive pour échanger ses bonnes adresses, partout dans le monde.

« Des bons plans food, logement et culturels sur Paris ? » À chaque voyage, la question est inévitable. Après un petit tour vite fait sur Google – où les résultats ne sont souvent pas assez récents, personnalisés ou adaptés à notre compte en banque, un message sur les réseaux sociaux s’impose sur son propre profil ou dans les multiples groupes de globetrotteurs. Outre les adresses hors de prix et les commentaires des autres intéressés, l’appel a plus ou moins de succès. Les conseils sont notés précieusement quelque part dans un carnet ou rassemblés dans une note sur le smartphone. Sur place, seulement deux des onze lieux recommandés ont été testés, mais ce petit café sur lequel vous êtes tombé par hasard dans une ruelle près du Marais était un véritable coup de coeur. Un mois plus tard, une amie vous demande vos bons plans et impossible de remettre le doigt dessus.

Avec Mapstr, ces oublis sont de l’histoire ancienne. Comme Google mais en mieux, l’application française propose une carte du monde vierge à remplir avec des lieux classés dans une catégorie définie par vous-même, facilement identifiable par une couleur choisie et une icône : les bars à vin avec un verre en rouge, les brunchs avec des couverts en vert, les adresses shopping avec un sac en noir… Bref, toutes vos adresses coups de coeur ou à tester. Chacun utilise cette carte comme il le souhaite.

L’outil est extrêmement pratique. En plus du classement visuel, Mapstr permet d’appeler un établissement, de vous y guider en temps réel, d’obtenir, en un seul clic, son site ou des photos du lieu et du menu ou encore d’ajouter un commentaire pour écrire un quelconque détail.

Échanger des bons plans

S’il est possible de créer sa propre carte, Mapstr permet aussi de profiter de celle des autres : vos amis, des influenceurs, des guides ou encore des médias. À la recherche d’un nouveau restaurant à Bruxelles, il suffit donc d’ouvrir la carte de cette blogueuse à la pointe des dernières tendances ou de votre ami qui a toujours de bons conseils food.

Lire aussi > La ville la plus agréable du monde se situe seulement à 1h45 de Bruxelles

Son fondateur Sébastien Caron promet que l’application ne deviendra pas payante, et envahie de publicités. « Mapstr restera gratuite avec en revanche des choses à acheter à l’intérieur de l’appli, comme les cartes des magazines qui répertorieront les meilleurs endroits de la rédaction », déclarait-il à GQ en 2016. Trois ans plus tard, c’est toujours le cas. Entre temps, les guides de voyages, certaines personnalités et experts aux quatre coins du monde se sont rajoutés dans ce « mapStore », la partie payante, afin de proposer d’autres cartes d’une ville en particulier ou autour d’un thème en général, concoctées par celles et ceux en qui vous avez confiance. Les prochains city-trip vont être plus beaucoup simples à planifier…

CIM Internet