Paris Match Belgique

Muralla roja : la vie en rose au large de Valence

Un endroit idyllique, à quelques heures seulement de la Belgique | © Facebook @ Muralla Roja

Voyages

Muralla roja : en espagnol, le nom de cet immeuble féérique signifie « mur rouge », mais l’endroit donne plutôt envie de voir la vie en rose. Dédale d’escaliers pastel, murs rosés et piscines cachées : un rêve d’instagrammer en bord de mer. 

Si sa couleur n’est pas sans rappeler celle du Grand Budapest Hotel, la Muralla Roja est bien loin des cimes enneigées du palace de Wes Anderson. C’est à Calpe, dans la région de Valence, que Ricardo Bofill a imaginé cet immeuble onirique. Construit en 1973, l’endroit est un testament à l’architecture Kasbah, avec sa forteresse d’escaliers et de passages cachés débouchant sur des piscines et patios secrets.

Facebook @ Muralla Roja

Lire aussi > Oasis dans la jungle vietnamienne à Mai Chau

 

Facebook @ Muralla Roja

110 euros la nuit

Avec sa vue imprenable sur la mer en contrebas, l’endroit est tout simplement paradisiaque. Et le plus beau, c’est qu’il est possible d’y loger : compter 110 euros la nuit pour un appartement 4 personnes en plein coeur du complexe, avec accès à la piscine et forfait photo forcément illimité. #vacances de rêve.

CIM Internet