Paris Match Belgique

Tout plaquer et ouvrir un bar à bières belges au Mexique

Dès l'extérieur, le bar annonce la couleur. | © Facebook @ Le Carré

Voyages

Si la fête est toujours ardente dans le Carré liégeois, la météo, elle, laisse souvent à désirer. La solution trouvée par Mathieu Salmon ? Ouvrir son propre Carré sous le soleil du Mexique, où son bar à bières belges fait les délices des locaux et des touristes. 

Originaire de Nandrin, Mathieu a d’abord suivi des études de commerce à HEC-Liège avant de commencer sa carrière comme auditeur. Jusqu’à ce que le destin le rattrape : en 2010, un ami d’HEC parti faire un Erasmus à Mérida, au Mexique, invite Mathieu à passer quelques jours de vacances chez lui. Coup de foudre absolu pour la région pour le trentenaire, qui décide alors de poser sa démission et de partir s’installer sur place pour de bon. Non sans causer des ondes de choc dans sa famille : ainsi que Mathieu le raconte sur le blog de voyages Macflyaway, difficile de redémarrer à zéro dans un pays étranger.

Lire aussi > Nouvelle génération de brasseurs : du rêve à la (dure) réalité

Facebook @ Le Carré

« Tout plaquer et rentrer en Belgique »

« Au début, ça a été la galère à 100%, et il y a des moments où je me suis dit que j’allais tout plaquer et rentrer en Belgique. Avant de concrétiser mon idée, il m’a fallu un an » se souvient Mathieu. Qui a fait bon usage de sa formation pour que son projet soit un succès. « Il n’y avait pas encore de bar belge à Mérida, en plus, les bières belges que l’on retrouve ici, c’est plutôt style Leffe, Stella, Duvel, Delirium, Chimay,… et elles sont super chères. Alors je me suis dit que j’allais importer des bières que personne ne connaît et éviter les intermédiaires. Exporter moi-même et les vendre directement dans mon bar à un tarif plus attractif. Grâce à ça, j’arrive à les proposer entre 30 et 50% moins chères que mes concurrents ». Et le concept plaît : aussi festif que son homonyme liégeois, le Carré de Mérida ne désemplit pas et rassemble plus de 18 000 fans sur Facebook.

Facebook @ Le Carré

200 bières belges à la carte

Le secret de son succès ? « J’ai environ 200 références de bières belges à ma carte dont 150 exclusives. L’ambiance du bar est aussi fort différente, c’est un peu comme le Delirium café à Bruxelles. Je sers aussi chaque bière dans le verre correspondant et ça, ça plait. Personne ne le fait. On fait aussi des plats belges : j’ai un ami qui était chef en Belgique qui est venu me rejoindre et qui a élaboré mon menu. Il a vu ce qu’on pouvait proposer ou pas. Par exemple, les croquettes de crevettes, c’est non : les crevettes ici n’ont aucun goût, ce ne sont pas les crevettes grises qu’on connaît chez nous. Mais tout le monde dit qu’on a les meilleures frites de Mérida ». Une promesse alléchante, à vérifier cet été.

 

CIM Internet